Ziad Takieddine retire ses accusations contre Nicolas Sarkozy

Ziad Takieddine, l’un des principaux témoins à charge contre Nicolas Sarkozy vient de faire marche arrière. Il retire ses accusations contre l’ancien président de la République française.

Ziad Takieddine, l’un des principaux témoins à charge contre Nicolas Sarkozy dans l’enquête sur des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de 2007, a retiré mercredi 11 novembre ses accusations dans une vidéo dévoilée par Paris Match et BFM-TV.

« Je le dis haut et fort, or ce juge Tournaire (l’ancien juge d’instruction en charge du dossier) a bien voulu tourner ça à sa manière et me faire dire des propos qui sont totalement contraires aux propos que j’ai dits (…) », a déclaré Ziad Takieddine, en fuite à Beyrouth alors qu’il a été condamné en juin en France dans le volet financier de l’affaire Karachi.

À lire aussi :
Afghanistan: L’ancien président brise enfin le silence et met les choses au clair

En fuite à Beyrouth alors qu’il a été condamné en juin en France dans le volet financier de l’affaire Karachi, Ziad Takieddine ajoute dans son  vidéo : « Je confirme que ceci n’est pas vrai. Sarkozy n’a pas eu un financement libyen pour la campagne présidentielle, ni M. Kadhafi ne pouvait le faire parce qu’il ne le faisait jamais ».

Lire aussi : Nicolas Sarkozy crée un gros scandale raciste en direct à la télé

À lire aussi :
Condamnation de Nicolas Sarkozy : sa femme réagit

Le 16 octobre dernier, l’ancien président Nicolas Sarkozy a été mis en examen une quatrième fois, pour « association de malfaiteurs », dans l’enquête sur des soupçons de financement libyen de sa campagne en 2007, aggravant sa situation judiciaire alors qu’il doit déjà être jugé deux fois prochainement devant le tribunal correctionnel.

« La vérité éclate enfin. Depuis sept ans et demi, l’instruction n’a pas découvert la moindre preuve d’un quelconque financement illicite. L’information judiciaire ouverte sur les seules déclarations mensongères de Ziad Takieddine se trouve aujourd’hui dans une impasse complète. Le principal accusateur reconnaît ses mensonges. Jamais il ne m’a remis d’argent, jamais il n’y a eu de financement illégal de ma campagne de 2007 », a posté sur Facebook N. Sarkozy, estimant que cela met la procédure judiciaire sur cette affaire « dans une impasse complète ».

À lire aussi :
Que devient finalement Ibrahim Boubacar Keïta?

« Je demande à mon avocat Thierry Herzog de déposer une requête en démise en examen et d’engager une procédure pour dénonciation calomnieuse contre Ziad Takieddine dont les précédentes allégations m’ont causé un préjudice considérable », poursuit-il.

Lire aussi : Mis en examen pour “Association de malfaiteurs “/ Nicolas Sarkozy, la descente aux enfers continue

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire