Officiel : Donald Trump devient le premier ancien président des États-Unis à faire l’objet d’un procès pénal

Officiel : Donald Trump devient le premier ancien président des États-Unis à faire l'objet d'un procès pénal

Dans un contexte sans précédent, l’ancien président Donald Trump s’apprête à entrer dans l’histoire en devenant le premier ex-président des États-Unis à faire l’objet d’un procès pénal.

Prévu pour s’ouvrir lundi, ce procès marque un moment important dans l’histoire politique et juridique des États-Unis, se déroulant moins de sept mois avant des élections présidentielles cruciales qui pourraient potentiellement voir le retour au pouvoir de Trump.

Un procès sans précédent : La bataille juridique historique de Donald Trump commence

Lire aussi : Un « bain de sang » en cas de défaite : Donald Trump lance un avertissement sévère

Donald Trump remporte la primaire du New Hampshire,

Au cœur du procès, des allégations de falsification de documents commerciaux, découlant d’un prétendu stratagème visant à dissimuler une prétendue relation sexuelle avec la star de films pour adultes Stormy Daniels. Cette affaire, communément appelée « l’affaire des pots-de-vin », n’est que l’une des quatre procédures pénales dont Trump fait actuellement l’objet. Bien qu’il ait nié avec véhémence les accusations portées contre lui, Donald Trump s’est retrouvé embarqué dans une bataille juridique qui pourrait façonner son avenir politique.

Donald Trump est accusé d’avoir orchestré des paiements illicites à son ancien avocat et arrangeur, Michael Cohen, dans le but de faire taire Stormy Daniels pendant les dernières étapes de la campagne électorale de 2016. L’acte d’accusation, émis par un grand jury new-yorkais en mars 2023, comprend 34 chefs d’accusation de falsification de documents commerciaux.

Au cours du procès, Trump devrait se défendre avec véhémence contre ce qu’il considère comme des attaques politiquement motivées et des abus de pouvoir de la part de la justice.

Manœuvres juridiques et ramifications politiques : Le chemin à parcourir pour l’ancien président

Lire aussi : Elon Musk, Trump nominés pour le prix Nobel de la paix

Alors que la procédure s’engage, l’équipe juridique de Trump se prépare à naviguer dans un processus de sélection du jury qui risque d’être long et litigieux. Le juge Juan Merchan, qui s’interroge sur l’impartialité du jury, supervisera la sélection des jurés, en examinant de près leurs affiliations et leurs éventuels préjugés.

Malgré l’issue du procès, Donald Trump ne se laisse pas décourager et est prêt à profiter de la procédure pour dénoncer ce qu’il qualifie de « lawfare » et d’ingérence électorale de la part de ses adversaires. Pendant ce temps, les autres batailles juridiques de l’ancien président, y compris les allégations de mauvaise manipulation de documents classifiés et d’implication dans des efforts visant à renverser l’élection de 2020, continuent de peser sur ses ambitions politiques.

Présidentielle Americaine : Enfin une grande nouvelle pour Donald Trump