USA : un homme tue ses enfants afin de toucher l’assurance


Video player

 

L’argent et tous les horribles choses qu’il peut nous pousser à réaliser ! C’est bien l’avidité de richesse qui a poussé un Américain à mettre fin aux jours de ses propres enfants. Pour toucher l’assurance, cet homme a tué ses deux fils autistes, morts noyés. Il a été condamné à 212 de prison.

 

Ali Elmezayen, 45 ans, est un résident de Californie. Ce jeudi 11 mars 2021, l’homme en question a été condamné à 212 ans de prison pour avoir tué ses deux fils autistes. Il a délibérément précipité la voiture familiale d’une jetée du port de Los Angeles afin de noyer ses progénitures. Son objectif, c’est de toucher l’argent des assurances. Selon un communiqué les services du procureur fédéral de Los Angeles, pour concrétiser son plan machiavélique, ce Californien avait attendu le 9 avril 2015 et l’expiration du délai de carence de la dernière des nombreuses polices d’assurance qu’il avait contractées pour sa famille.

Lire aussi : Une femme se coupe la main pour escroquer ses assurances

Ce jour-là, Ali Elmezayen avait à l’arrière de son véhicule ses garçons de 8 et 13 ans. Les enfants étaient tous deux atteints d’une forme sévère d’autisme particularité neurologique caractérisée par un repli sur soi-même, une perte de contact avec la réalité et une difficulté à communiquer avec autrui). Ils portaient une ceinture de sécurité et sont morts noyés lorsque leur père a précipité la voiture familiale d’une jetée du port de Los Angeles

Dans la voiture, il y avait également Raba Diab, ex-épouse d’Ali Elmezayen. Elle se trouvait à l’avant de la voiture et ne savait pas nager. Heureusement, elle a été sauvé de justesse par un pêcheur qui avait lancé une bouée. Le père de famille, quant à lui, s’en était sorti indemne. Il s’était aisément glissé hors de la voiture par la fenêtre ouverte et avait nagé jusqu’au quai.

Lire aussi : Ghana: Partis pour nager, 20 enfants meurent noyés dans la mer

Comme prévu, Ali Elmezayen a récolté plus de « 260.000 dollars d’indemnisation de diverses assurances prises en cas de décès de ses enfants et investi la somme dans des achats immobiliers en Egypte, son pays d’origine, ainsi que dans un bateau », indique le site RTL. Mais, la police a appris sa manigance diabolique et l’homme a été traduit en justice. Le juge John F. Walter l’a condamné à 212 ans de prison, la peine maximale prévue par la loi.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire