RDC : Vital Kamerhe de nouveau devant les juges

Reprise du procès de Vital Kamerhe, ancien directeur de cabinet de Félix Tshisekedi. Condamné à 20 ans de prison pour détournement de fonds, l’ancien directeur se voit passer de nouveau devant les juges.

Lire aussi : Affaire Vital Kamerhe : les avocats de l’État à l’offensive

Après plusieurs reports notés durant tout ce temps, le procès en appel de Vital Kamerhe et ses collaborateurs dont le libanais Samih Jammal et Jeannot Muhima Ndoole, a de nouveau vu le jour même si Kamerhe et l’homme d’affaires Jammal n’étaient pas présents.


Le procès en appel de l’ancien bras droit du président Félix Tshisekedi reprend ce lundi 15 février, a annoncé rfi. En effet, celui-ci a été condamné en première instance à vingt ans de travaux forcés, dont dix ans d’inéligibilité. Selon les informations il est auteur d’une corruption et détournement d’une cinquantaine de millions de dollars de deniers publics normalement destinés à la construction de maisons préfabriquées dans le cadre du programme d’urgence du chef de l’État.


Pour des raisons de santé, les deux accusés Vital Kamerhe et Samih Jammal se sont vus quitter la prison, il y a plusieurs mois. Après avoir pleinement espéré leur remise en liberté provisoire, ils n’ont pas eu d’autres choix que de se retrouver face au juge d’appel.

Lire aussi :RD Congo : 20 ans de prison requis contre l’ancien président de l’assemblée nationale, Vital Kamerhe

Né le 4 mars 1959 à Bukavu, Vital Kamerhe Lwa Kanyiginyi Nkingi, est un économiste et homme d’État de la République démocratique du Congo. Il a été directeur de cabinet du président de la RDC Félix Tshisekedi depuis janvier 2019, succédant ainsi à Néhémie Mwilanyia Wilondja, directeur de cabinet de Joseph Kabila.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire