Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Un religieux demande aux femmes de ne plus faire d’études supérieures pour ne pas être plus intelligentes que leur mari
17/01/2020 à 11h55 par La redaction

Dans notre ère moderne, avoir un diplôme n’est certes pas une nécessité pour trouver un emploi mais facilite néanmoins considérablement la recherche. Un diplôme d’étude supérieure permet à l’employeur d’avoir une idée sur le niveau de compétence, lui assurant donc qu’il emploie une personne qualifiée. Ce pasteur au Brésil aurait demandé aux femmes de ne pas faire d’études supérieures. La raison ? Selon lui, les femmes ne devraient pas être plus intelligentes que leurs maris. Une histoire relayée par le journal brésilien The Rio Times.

Edir Macedo Bezzera est un pasteur brésilien chrétien évangélique. Il est le fondateur de l’« Église universelle du royaume de Dieu », une fondation évangélique. Ce pasteur aurait récemment fait la polémique à cause d’une déclaration controversée.

« D’études tu ne feras point »
C’est lors d’un discours dans la ville brésilienne de São Paulo qu’Edir Macedo déclare une phrase qui lui vaudra le courroux des réseaux sociaux. Selon le journal brésilien Meia Hora, le pasteur aurait déclaré qu’il n’avait pas permis à ces propres filles de faire des études supérieures.

Selon lui, cette interdiction est tout à faire légitime car il déclare avoir élevé ses filles pour servir Dieu. Il continue en affirmant que leurs maris devraient être le « chef », et que pour cela ses filles ne devraient pas avoir plus de connaissances que ces derniers. Il aurait donc déclaré à son public en parlant de ses filles : « Pourquoi vous n’allez pas à l’université ? Parce que si vous êtes diplômée, vous servirez votre propre intérêt, vous travaillerez pour vous même. Je ne veux pas cela, vous êtes là pour servir Dieu, je veux que vous serviez Dieu. », puis d’ajouter : « Je ne les ai pas créés pour qu’elles servent leur propre intérêt, je les ai créés pour servir Dieu. »

Le pasteur ne s’arrête pas là et incite donc son public à faire de même. Selon le point de vue du pasteur, les femmes ne doivent pas remettre en cause l’autorité de leurs maris en étant donc plus « intelligentes », elles doivent au contraire le servir et servir Dieu.

 

La réaction des internautes face au discours tenu par le pasteur brésilien a été virulente. Selon Meia Hora, un internaute aurait commenté : « J’ai été élevée pour étudier et ne jamais dépendre de personne d’autre », une autre personne aurait déclaré : « L’ignorance, le machisme, l’opportunisme, tout cela est tellement dégoûtant ».

La déclaration du pasteur n’est pas sa première controverse. Selon le magazine Forbes, Edir Macedo est un pasteur qui serait milliardaire. Le pasteur aurait acquis en 1990 le deuxième plus grand diffuseur brésilien Record. Il doit sa fortune à cet achat. Le pasteur brésilien a été suspecté de fraude pour pouvoir se payer l’achat de Record. Ainsi selon The guardian, les autorités ont suspecté Edir Macedo de détourner les dons qui ont été envoyé à sa fondation. Le procureur aurait déclaré à l’époque qu’« Il existe des preuves que l’argent des dons a été utilisé pour servir les intérêts personnels des accusés. »

Bien que dans beaucoup de régions du monde les discriminations hommes-femmes existent encore lorsqu’il s’agit d’accès à l’éducation, il va s’en dire qu’il est important de dénoncer ces idées pour le moins archaïques. En France par exemple, les femmes ne représentaient que 43 % des étudiants français dans les années 60. Aujourd’hui, 58% des étudiants sont des femmes.

Des combats ont été menés pour garantir l’égalité des genres dans l’enseignement, afin de lutter contre des inégalités qui ont longtemps subsistées. En effet, quelle que soit la sphère concernée l’intégration de la femme est une évidence au vu des rôles piliers qu’elle occupe au sein de la société.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Dans notre ère moderne, avoir un diplôme n’est certes pas une nécessité pour trouver un emploi mais facilite néanmoins considérablement la recherche. Un diplôme d’étude supérieure permet à l’employeur d’avoir une idée sur le niveau de compétence, lui assurant donc qu’il emploie une personne qualifiée. Ce pasteur au Brésil aurait demandé aux femmes de ne pas faire d’études supérieures. La raison ? Selon lui, les femmes ne devraient pas être plus intelligentes que leurs maris. Une histoire relayée par le journal brésilien The Rio Times.

Edir Macedo Bezzera est un pasteur brésilien chrétien évangélique. Il est le fondateur de l’« Église universelle du royaume de Dieu », une fondation évangélique. Ce pasteur aurait récemment fait la polémique à cause d’une déclaration controversée.

« D’études tu ne feras point »
C’est lors d’un discours dans la ville brésilienne de São Paulo qu’Edir Macedo déclare une phrase qui lui vaudra le courroux des réseaux sociaux. Selon le journal brésilien Meia Hora, le pasteur aurait déclaré qu’il n’avait pas permis à ces propres filles de faire des études supérieures.

Selon lui, cette interdiction est tout à faire légitime car il déclare avoir élevé ses filles pour servir Dieu. Il continue en affirmant que leurs maris devraient être le « chef », et que pour cela ses filles ne devraient pas avoir plus de connaissances que ces derniers. Il aurait donc déclaré à son public en parlant de ses filles : « Pourquoi vous n’allez pas à l’université ? Parce que si vous êtes diplômée, vous servirez votre propre intérêt, vous travaillerez pour vous même. Je ne veux pas cela, vous êtes là pour servir Dieu, je veux que vous serviez Dieu. », puis d’ajouter : « Je ne les ai pas créés pour qu’elles servent leur propre intérêt, je les ai créés pour servir Dieu. »

Le pasteur ne s’arrête pas là et incite donc son public à faire de même. Selon le point de vue du pasteur, les femmes ne doivent pas remettre en cause l’autorité de leurs maris en étant donc plus « intelligentes », elles doivent au contraire le servir et servir Dieu.

 

La réaction des internautes face au discours tenu par le pasteur brésilien a été virulente. Selon Meia Hora, un internaute aurait commenté : « J’ai été élevée pour étudier et ne jamais dépendre de personne d’autre », une autre personne aurait déclaré : « L’ignorance, le machisme, l’opportunisme, tout cela est tellement dégoûtant ».

La déclaration du pasteur n’est pas sa première controverse. Selon le magazine Forbes, Edir Macedo est un pasteur qui serait milliardaire. Le pasteur aurait acquis en 1990 le deuxième plus grand diffuseur brésilien Record. Il doit sa fortune à cet achat. Le pasteur brésilien a été suspecté de fraude pour pouvoir se payer l’achat de Record. Ainsi selon The guardian, les autorités ont suspecté Edir Macedo de détourner les dons qui ont été envoyé à sa fondation. Le procureur aurait déclaré à l’époque qu’« Il existe des preuves que l’argent des dons a été utilisé pour servir les intérêts personnels des accusés. »

Bien que dans beaucoup de régions du monde les discriminations hommes-femmes existent encore lorsqu’il s’agit d’accès à l’éducation, il va s’en dire qu’il est important de dénoncer ces idées pour le moins archaïques. En France par exemple, les femmes ne représentaient que 43 % des étudiants français dans les années 60. Aujourd’hui, 58% des étudiants sont des femmes.

Des combats ont été menés pour garantir l’égalité des genres dans l’enseignement, afin de lutter contre des inégalités qui ont longtemps subsistées. En effet, quelle que soit la sphère concernée l’intégration de la femme est une évidence au vu des rôles piliers qu’elle occupe au sein de la société.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire