Sénégal / Afin de venger son ex-petite amie, il a partagé sa vidéo privée

Un homme a partagé une vidéo privée de son ex-petite amie dans un groupe pornographique. Il a donc comparu devant les autorités judiciaires de Dakar le vendredi 26 novembre 2021, pour des accusations de collecte de données illégales et de diffusion d’images portant atteinte aux bonnes mœurs.

Une histoire d’amour se termine au tribunal de Dakar le vendredi 26 novembre 2021. Un homme du nom d’Abdou Sarr a été condamné à 2 ans de prison, dont 3 mois de prison après avoir partagé une vidéo intime de son ex-compagne Mbissine Thiaw dans un groupe WhatsApp.

Abdou Sarr est un soudeur métal professionnel vivant à Yeumbeul. Les deux tourtereaux ont été amoureux jusqu’au jour où la petite amie a commencé à soupçonner que son homme tentait de violer une mineure. En conséquence, le couple ne vit plus en harmonie. Afin de se venger de la séparation, Abdu a utilisé des méthodes illégales pour ternir l’image de son ex-petite amie.

L’accusé a partagé une vidéo privée de Mbissine Thiaw, son adresse et son numéro de téléphone dans un groupe WhatsApp pornographique de 255 membres surnommé « La nuit de Dakar ». Ce dernier la traita de prostituée.

Sénégal/ Pour se venger de son ex- compagne, il partage ses vidéos intimes
Sénégal / Afin de venger son ex-petite amie, il a partagé sa vidéo privée doingbuzz

Après la diffusion de la vidéo, plusieurs personnes ont contacté la victime pour avoir des relations sexuelles avec elle. En désespoir de cause, elle a décidé de contacter l’une des parties et de lui demander d’initier la diffusion de la vidéo du groupe.

Elle a été choquée de découvrir que l’homme derrière l’affaire était son ex-petit ami. Elle est allée au service des recherches pour se plaindre. Par conséquent, l’ex-petit ami a été trompé par un policier militaire et il l’a appelé, affirmant avoir conclu un accord de constitution de cabinet.

A partir du 24 novembre 2021, il a été placé sous mandat d’arrêt et condamné par le tribunal de la contrefaçon de Dakar le vendredi 26 novembre. Le prévenu a été poursuivi pour collecte de données illégales et diffusion d’images portant atteinte aux bonnes mœurs.Le prévenu a nié les charges retenues contre lui.

Pour sa défense, il a affirmé avoir faussement partagé la vidéo de la femme du groupe sans la connaître. « Je ne veux pas ternir son image. Une fois, j’ai voulu quitter le groupe, mais je ne sais pas comment partir. Nous n’avons jamais été amants », a-t-il déclaré.

Après plusieurs questions, le prévenu a finalement admis les faits avant de saisir le tribunal.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire