togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

RDC : L’ancien chef rebelle Roger Lumbala renvoyé en justice pour…

Rdc : L'Ancien Chef Rebelle Roger Lumbala Renvoyé En Justice Pour...

Dans une annonce retentissante, la justice française a confirmé que Roger Lumbala, l’ancien chef du groupe armé RCD-N, sera prochainement traduit devant les Assises pour complicité de crimes contre l’humanité commis en Ituri et au Nord-Kivu entre 2002 et 2003, lors de la deuxième guerre du Congo. Les charges portées contre lui concernent des attaques mortelles perpétrées contre des populations présumées dans le cadre de l’opération ‘Effacer le tableau’, lancée par sa rébellion. Le RCD-N, soutenu par des alliés tels que le mouvement pour la libération du Congo, visait à conquérir des territoires dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

6856A62 450111072 000 Par7467346

La justice française a basé ses poursuites sur des preuves solides, notamment des témoignages de victimes, confirmant les atrocités commises pendant cette période sombre de l’histoire de la RDC. Ces crimes avaient été recensés dans le Rapport Mapping de l’ONU, documentant les massacres commis en RDC entre 1993 et 2003. Malheureusement, jusqu’à présent, les coupables étaient restés impunis, suscitant l’indignation de l’ONG Trial International.

Lire aussi : élection en RDC : L’UE s’impose en tant qu’observateur 

Le procès de Roger Lumbala sera exceptionnellement mené en dehors du lieu des crimes, en vertu de la ‘compétence universelle’, une décision motivée par la gravité extrême des crimes perpétrés. Cette mesure souligne l’engagement de la France à poursuivre les responsables de crimes contre l’humanité, où qu’ils se trouvent, et à garantir que justice soit rendue aux victimes, même des décennies après les faits.

Ce procès imminent représente un pas en avant majeur dans la lutte pour la justice et la reddition de comptes, offrant ainsi un espoir aux nombreuses victimes de ces horreurs et envoyant un message fort aux auteurs de tels actes inhumains à travers le monde.