Nouvelle vague de Covid-19 en Afghanistan alors que le pays manque de soins médicaux


Video player

Seuls cinq hôpitaux en Afghanistan proposent encore un traitement COVID-19, 33 autres ayant été contraints de fermer ces derniers mois faute de médecins et de médicaments. Cela survient alors que la nation économiquement dévastée est frappée par une forte augmentation du nombre de cas de coronavirus.

Dans le seul hôpital de traitement du COVID-19 de Kaboul, le personnel ne peut chauffer le bâtiment que la nuit en raison du manque de combustible, même si les températures hivernales descendent en dessous de zéro pendant la journée. Les patients sont entassés sous de lourdes couvertures.

L’établissement, appelé Afghan Japan Communicable Disease Hospital, compte 100 lits. Le service COVID-19 est presque toujours plein alors que le virus fait rage. Avant fin janvier, l’hôpital recevait un ou deux nouveaux patients atteints de coronavirus par jour. Au cours des deux dernières semaines, 10 à 12 nouveaux patients ont été admis quotidiennement .

La situation s’aggrave de jour en jour depuis la prise de contrôle des talibans il y a près de six mois, les employés des hôpitaux n’ont reçu qu’un mois de salaire, en décembre.

Mardi, l’OMS recensait 7 442 décès et près de 167 000 contaminations depuis le début de la pandémie il y a près de deux ans. En l’absence de tests à grande échelle, ces chiffres relativement faibles seraient le résultat d’une sous-déclaration extrême.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Nouvelle vague de Covid-19 en Afghanistan alors que le pays manque de soins médicaux Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire