Pédophilie : le pape Benoît XVI demande « pardon » aux victimes


Video player

Ce mardi 08 février 2022, l’ancien pape Benoît XVI a demandé « pardon » pour les violences sexuelles sur mineurs commises par des clercs lorsqu’il avait des responsabilités dans l’Eglise. Il a assuré qu’il n’avait jamais couvert un prêtre pédophile.

C’est dans une lettre en réponse à un rapport indépendant publié le 20 janvier en Allemagne l’accusant d’inaction lorsqu’il était archevêque de Munich de 1977 à 1982 que le pape Benoît XVI s’est excusé.

« Je ne peux qu’exprimer, une fois de plus, à toutes les victimes d’abus sexuels ma profonde honte, ma grande douleur et ma sincère demande de pardon », écrit le théologien allemand de 94 ans.

« J’ai eu de grandes responsabilités dans l’Église catholique. Ma douleur est d’autant plus grande pour les abus et les erreurs qui se sont produits au cours de mon mandat en différents endroits », ajoute Joseph Ratzinger, qui a notamment été préfet de l’influente Congrégation pour la doctrine de la foi (1981 -2005) avant d’être élu pape (2005-2013).

Pape Benoît XVI est désolé

Le rapport du cabinet Westpfahl Spilker Wastl (WSW) recensant plusieurs victimes de violences sexuelles dans l’archevêché de Munich et Freising avait sévèrement mis en cause le pape émérite. Il était accusé de n’avoir rien fait pour écarter quatre ecclésiastiques soupçonnés de violences sexuelles sur mineurs.

Fin janvier, Benoît XVI avait rectifié ses déclarations auprès des auteurs du texte, reconnaissant avoir participé à une réunion clé en 1980 sur un prêtre allemand soupçonné d’agressions sexuelles, Peter Hullermann, se disant « désolé de cette erreur », mais réfutant toute « mauvaise foi ». Le Saint-Siège a, pour sa part, réitéré « son sentiment de honte et de remords ».

Dans un document également envoyé mardi par le Vatican, quatre conseillers du pape émérite réfutent les accusations du rapport de 8000 pages qu’ils ont passé au crible pour lui.

« Benoît XVI n’a jamais cherché à cacher le mal dans l’Église », a également réagi son ancien porte-parole, Federico Lombardi, voyant dans cette lettre « le résultat d’un temps profond et douloureux et d’un examen de conscience sincère ».

Source

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Pédophilie : le pape Benoît XVI demande "pardon" aux victimes Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire