En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Mali : Report des élections et prolongation de la transition après le Dialogue national



Suite à une série de coups d’État en Afrique de l’Ouest, le gouvernement intérimaire du Mali a repoussé à plusieurs reprises la date des élections. Plus tôt, le Premier ministre Choguel Kokalla Maiga avait déclaré que les élections ne seraient pas organisées tant que la situation sécuritaire ne serait pas stabilisée.

Le Dialogue national au Mali a conclu ses travaux avec des recommandations pour prolonger la période de transition de deux à cinq ans et nommer l’actuel président par intérim, Assimi Goita, comme candidat à l’élection présidentielle à venir. Boubacar Sow, rapporteur général du comité directeur, a affirmé que ces recommandations visent à permettre au peuple malien de trouver des solutions consensuelles aux problèmes qui affligent le pays.

Lire aussi : Gabon : Plusieurs partis politiques dénoncent un dialogue national non-inclusif

Parmi les 180 recommandations formulées et adoptées, il y a l’interdiction pour les chefs religieux, les chefs traditionnels, et les dirigeants d’organisations de la société civile de s’engager dans des activités politiques.

Goita 2 - Mali : Report des élections et prolongation de la transition après le Dialogue national

Dans son discours de clôture, le président de la transition, Assimi Goita, s’est engagé à mettre en œuvre ces recommandations tout en veillant à protéger les intérêts vitaux du Mali. Il a également appelé ceux qui n’avaient pas participé au dialogue à se joindre aux efforts de construction de la paix, soulignant que celle-ci est essentielle à tout développement durable.

Depuis l’été 2020, le Mali a été le théâtre de deux coups d’État militaires. Le premier a renversé le président Ibrahim Boubacar Keita en août 2020, tandis qu’un second coup a évincé le président par intérim Bah N’daw en mai 2021, plaçant Assimi Goita à la tête de l’État pour une période de transition.

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !