...

Le Conseil de la publicité du Nigeria poursuit Meta en justice


Video player

Le Conseil de régulation de la publicité du Nigeria (ARCON) a poursuivi Meta pour 30 milliards de nairas sur la perte de revenus et la violation des lois.

L’ARCON a poursuivi Meta, la société mère de Facebook, Instagram et WhatsApp et son partenaire publicitaire local, AT3 Resources. Selon une déclaration vue par la Fondation du journalisme d’investigation, le régulateur a interrogé la société pour la publication et l’exposition illégales de diverses publicités destinées au marché nigérian via Facebook et Instagram sans s’assurer qu’elles ont été contrôlées et approuvées.

Lire aussi : Métaverse offrira de nouvelles opportunités à l’Afrique, ainsi qu’au reste du monde.

En juillet 2022, il y avait près de 37 millions d’utilisateurs de Facebook au Nigeria, soit 16,8 % de la population, selon Statista. Parallèlement, plus de dix millions d’utilisateurs d’Instagram se trouvent au Nigeria. À la suite d’une directive du gouvernement nigérian en 2021, Facebook a annoncé que tous les annonceurs du Nigeria paieraient une TVA supplémentaire de 7,5 % sur le placement des annonces à partir du 1er janvier 2022, cette mesure a depuis été mise en œuvre.

L’ARCON a ajouté qu’elle ne réglemente pas les médias numériques. Cependant, « il n’autoriserait pas les publicités non éthiques et irresponsables sur l’espace publicitaire du Nigeria. » Selon la loi n° 23 de 2022 du Conseil de réglementation de la publicité du Nigeria, signée en août 2022, l’ARCON est l’agence de réglementation de la publicité, de l’annonce et des communications marketing par excellence du gouvernement fédéral.

👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

Lire aussi : Une entreprise métaverse offre à ses clients la possibilité de se connecter avec un parent décédé

En août, l’ARCON a interdit l’utilisation de voix-off et de modèles étrangers à compter du 1er octobre 2022, dans le cadre d’une politique visant à développer les talents locaux et à favoriser la croissance économique dans tous les secteurs du pays, y compris la publicité. L’ADVAN a protesté contre cette interdiction.

Selon l’association, « le Nigeria, en tant que pays de l’économie mondiale, a une politique d’expatriation qui permet aux non-nigérians d’être employés de manière rémunérée et légale par des organisations nigérianes, dans le respect des stipulations de la loi. »

→ A LIRE AUSSI : Nigéria : Ce jeune de 17 ans invente un robot télécommandé avec des ordures

→ A LIRE AUSSI : Google lance sa première région cloud en Afrique

→ A LIRE AUSSI : Nigéria : Ce jeune de 17 ans invente un robot télécommandé avec des ordures

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

loading - Le Conseil de la publicité du Nigeria poursuit Meta en justice Loading ...
[DCRP_shortcode style="2" image="1" excerpt="0" date="0" postsperpage="5" columns="1"] -- 👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement
--

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

Loading ... Loading ...
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire