La BAD Recrute au poste de Chargé(e) en Chef des Marchés de Capitaux, PIFD2 en Côte d’Ivoire

« Etre ressortissants d’un des pays membres de la BAD »

Date de clôture : 09-avr-2021; Lieu d’affectation: Abidjan, Côte d’Ivoire
LA BANQUE : Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique nécessaire aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5), dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera avec succès la mise en œuvre de cette vision.
LE COMPLEXE : Le Président planifie, supervise et gère les activités du Groupe de la Banque. Sous la direction des Conseils d’administration, le Président pilote les affaires de la Banque africaine de développement et du Fonds africain de développement, et gère les opérations et activités conformément aux accords portant création de la Banque africaine de développement et du Fonds africain de développement. Le Président supervise plusieurs départements et unités, notamment le Cabinet du président (PRST.0), le Département de l’évaluation indépendante du développement (BDEV), le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption (PIAC), l’Unité de la vérification de la conformité et médiation (BCRM), le Secrétariat du conseil d’appel des sanctions (BSAB), le Tribunal administratif (BATR), le Bureau de l’auditeur général (PAGL), la Direction de la gestion des risques du groupe (PGRF), le Conseil juridique général et services juridiques (PGCL), le Département de la communication et des relations extérieures (PCER), le Bureau de l’intégrité du personnel et de l’éthique (PETH) et le Bureau du secrétaire général et Secrétariat général (PSEG).
LE DEPARTEMENT RECRUTEUR :
Le rôle principal du Département du Développement du Secteur Financier est d’aider les pays membres régionaux (PMR) à accroître la portée, la profondeur et l’ampleur de leurs systèmes financiers tout en préservant la stabilité financière. Le département a quatre objectifs à long terme : (i) le développement d’un secteur privé dynamique à travers un accès inclusif pour les ménages et les entreprises aux services financiers ; (Ii) renforcer les acteurs du marché; (Iii) développer des marchés de capitaux efficaces, et (iv) approfondir l’intégration financière régionale.
Associé à d’autres départements du complexes de l’Industrialisation, de l’Infrastructure et du Secteur Privé, le Département du développement du secteur financier est responsable de la mise en œuvre de  la Stratégie du Développement du Secteur Financier du Groupe de la Banque 2014-2019  vers des systèmes financiers dynamiques, innovants, robustes et compétitifs, nationaux et régionaux, à la fois pour le secteur public et privé des PMR. Le département du secteur financier joue un rôle transversal dans la réalisation des hautes priorités stratégiques de la Banque. Fondamentalement, l’évolution et la dynamique de l’agenda des hautes priorités créent une opportunité importante pour élargissement et le repositionnement des compétences du département du secteur financier : instruments de financement flexibles et cadres de livraison pour l’inclusion financière, la mobilisation intelligente des ressources, le développement des marchés de capitaux et la mise en place des partenariats pour accroitre l’impact sur le développement.
Le mandat de la Division des marchés de capitaux au sein du Département du développement du secteur financier est de mener et soutenir des projets et programmes visant à créer des marchés de capitaux et des institutions plus efficaces capables de mobiliser l’épargne intérieure et d’allouer du capital rare dans les pays membres régionaux de la Banque (PMR). La Division des marchés de capitaux s’efforce de faire en sorte que les marchés de capitaux des PMR soient approfondis, renforcés et développés pour leur permettre de fournir les capitaux nécessaires à la réalisation des cinq grandes priorités de la Stratégie décennale de la Banque.
LE POSTE :
Le/la chargé(e) en chef des marchés de capitaux mènera et coordonnera la mise en œuvre de la politique et stratégie relative au développement des marchés de capitaux à travers des projets bien identifiés, structurés et approuvés. Il/Elle assurera également la liaison avec le Chef de division qu’il/elle appuiera, ainsi que les autres membres de la division ou experts au siège, en réalisant ou en effectuant une revue des travaux analytiques relatifs aux opérations d’investissement. Le titulaire sera basé(e) au siège pour une période d’au moins un an, avec la possibilité d’être déployé dans une région.
Les objectifs principaux du poste sont les suivants :
Mener les interventions de la Banque dans des opérations des marchés de capitaux (titrisation, émissions obligataires, financement hypothécaire et du logement) nécessaires à l’élargissement et à l’approfondissement des marchés cibles.
Elaborer et développer des projets de marchés de capitaux conformes aux objectifs principaux de la Banque (Top 5), au nouveau modèle de développement et de prestations de services (MDPS) de la Banque, aux besoins des clients privés et publics dans les pays membres régionaux, et au niveau de développement des PMR.
Participer à la gestion du portefeuille de projets en assurant une mise en œuvre adéquate et une identification précoce des défis, des contraintes ; et proposer des mesures correctives appropriées.
Promouvoir l’utilisation des marchés de capitaux africains pour mobiliser des fonds à long terme notamment pour le financement hypothécaire moins coûteux.
Proposer et soutenir le développement de mécanismes de financement à long terme innovants pour l’approfondissement des marchés de capitaux.
Fonctions et responsabilités
Sous la supervision du Chef de Division, le/la chargé(e) en chef des marchés de capitaux sera chargé(e) de :
Mener l’évaluation préliminaire des projets de prêt et hors-prêt. Il s’agit de la sélection initiale des demandes, la réalisation d’examens et d’évaluation des études de faisabilité, préparation des notes d’évaluation préliminaires pour la Direction du département et des notes conceptuelles de projet détaillée pour obtenir l’autorisation de poursuivre avec une évaluation complète ou missions d’enquête.
Mener la planification et l’exécution de l’évaluation et des missions d’établissement des faits. Cela inclut le développement des termes de référence de l’équipe ainsi que la coordination de l’équipe de mission. Le travail comprend également l’évaluation des risques des projets et la formulation de recommandations sur la structure appropriée ou encore la conduite de négociations préliminaires avec les sponsors.
Mener la préparation de rapports d’évaluation des projets pour leur présentation au Département, différents comités d’examen et au Conseil d’administration.
Elaborer des montages financiers innovants et adéquats dans le cadre de transactions complexes.
Assurer que toutes les conditions préalables ont été remplies en temps opportun et que tous les frais ait été facturés et perçus auprès des clients.
Développer des relations au sein de la Banque et représenter la Banque à des séminaires, ateliers et conférences portant sur des questions relatives aux marchés de capitaux.
Jouer un rôle actif dans le coaching et le mentoring des membres juniors de l’équipe.
Coordonner étroitement avec les collègues en charge de l’évaluation des portées environnementales et sociales et/ou en charge des assistances techniques, afin d’ajouter de la valeur aux projets de nos clients, trouver des solutions pragmatiques aux défis sectoriels spécifiques et atteindre un impact développemental durable.
Aider dans les diligences visant à s’assurer de l’intégrité de clients potentiels.
Maintenir une bonne connaissance des marchés de capitaux africains et en matière de structuration des transactions ; et fournir des informations sur les marchés.
Construire et entretenir de solides relations avec les clients, les entreprises privées internationales et régionales, les partenaires bancaires et multilatéraux et les représentants des gouvernements afin de développer davantage le secteur et développer des opportunités d’investissement spécifiques.
Critères de sélection
Etre titulaire d’un Master 2 en Commerce, Développement International, Finance, Economie du Développement ou dans des disciplines étroitement liées.
Avoir au minimum sept (7) années d’expérience professionnelle pertinente avec une connaissance approfondie des problématiques et politiques de développement socio-économique des pays africains.
Une maitrise des instruments des marchés de capitaux et des techniques de structuration, ainsi qu’une expérience en projet de finance d’entreprise, prise de participation et de financement hypothécaire.
De solides compétences en matière d’analyse financières et de crédit, avec une capacité démontrée à structurer une variété d’instruments financiers complexes (dette, quasi-fonds propres et fonds propres).
Avoir la capacité de travailler sur un large éventail de problématiques financières, notamment : a) Banque, b) Marchés de capitaux, c) Financement des infrastructures, d) Investissements / fonds de capital investissement, e) aspects financiers des partenariats public-privé (PPP), f) Finance d’entreprise et g) défis et solutions du financement hypothécaire.
Avoir une bonne connaissance des problématiques du secteur financier et une capacité avérée à travailler sur un large éventail de questions de développement et de politique concernant spécifiquement la diversification par des produits et des solutions innovants.
Détenir une expérience prouvée dans le domaine des marchés financiers, de la banque, de la promotion du financement hypothécaire ainsi qu’une expérience en financement des infrastructures et d’entreprise en utilisant la gamme des produits de la Banque, tels que les prêts, les produits de garantie, les assistances techniques, et les programmes aux niveaux national et régional.
Avoir une connaissance démontrée des politiques, procédures et pratiques opérationnelles des principales agences de développement bilatérales et multilatérales.
Innovation et créativité : S’engager à rechercher et à produire des approches novatrices et créatives dans le cadre des activités de la Division afin d’améliorer les performances et de créer des bénéfices additionnels pour la Banque et ses clients.
Communication : Être capable de communiquer de façon claire et concise par voie orale et écrite ; Présenter des informations orales avec clarté et avec le style approprié et adapter le langage en fonction des exigences des partenaires.
Etre capable de résoudre les problèmes : appliquer la connaissance des entreprises à la résolution des problèmes et identifier les solutions au profit du client (interne et externe) et de l’organisation.
Avoir une orientation client : S’assurer que le client est considéré comme primordial dans toutes les transactions et interactions. S’efforcer de comprendre et, le cas échéant, d’anticiper les besoins des clients et de s’assurer que le client reçoit le meilleur service possible de la Banque.
Travail en équipe et relationnel : Travailler en équipe pour maximiser l’efficacité de l’ensemble de l’équipe, partager les connaissances et la charge de travail. Développer de solides relations de travail avec les collègues et contribuer à la création d’un environnement d’équipe positif. Être en mesure de travailler et de coopérer avec des personnes de milieux divers.
Avoir d’excellentes compétences organisationnelles, analytiques et de coordination.
Être intègre et être capable de travailler sous pression et de fournir des services de qualité en temps opportun.
Être capable de travailler avec précision et de respecter les délais.
Être capable de travailler de façon autonome au besoin ou au sein d’une équipe;
Avoir un sens de jugement mature.
Gestion opérationnelle des projets : démontrer une bonne connaissance des outils et méthodologies de gestion de projets ; identifier les risques et les mesures d’atténuation ; interpréter l’analyse de contexte et les solutions proposées.
Être capable de gérer différents types de clients (privés / publics) et projets (marchés financiers, finance d’entreprise).
Représentation sectorielle : Démontrer une capacité à coordonner, participer et servir de catalyseur dans le cadre de dialogues intersectoriels stratégiques au sein des réseaux, à travers les pays, parmi les collègues de la Banque et d’autres institutions de développement, les gouvernements et d’autres organisations.
Politique économique financière : Démontrer une connaissance approfondie des connaissances sur le développement des politiques économiques ; Démontrer de solides compétences analytiques et une capacité rédactionnelle pour aider à identifier et à évaluer les problématiques afin de faciliter le dialogue sur les politiques.
Être capable de mener des travaux de recherche et analyse indépendants, identifier des problèmes, proposer des solutions et proposer des recommandations à la Direction.
Être capable de préparer des rapports et des documents. Être capable de présenter et de défendre la cohérence des programmes et projets proposés.
Avoir la capacité de communiquer et rédiger de manière efficace en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
Compétence dans l’utilisation de logiciels standard de banque (Word, Excel, Access, PowerPoint).
CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES
Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture écran indiquant le problème à : HR Direct [email protected](le lien envoie un courriel).
Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.
Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

POSTULER

À lire aussi :
IECD recrute 01 Stagiaire Ingénieur agronome APONH – basé au Cameroun (H/F)
--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire