Présidentielle au Niger : 7 membres de la Ceni tués dans une explosion

Election présidentielle endeuillée au Niger. 7 membres électoraux ont perdu la vie après l’explosion de leur véhicule dans l’ouest du pays. Selon les nouvelles, une mine a dû exploser ce dimanche au passage de leur véhicule.

Lire aussi : Dwayne « The Rock » se présente au prochaine élection présidentielle

Alors que les nigériens s’apprêtaient à achever le second tour de l’élection présidentielle, Sept membres locaux de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) ont été tués ce dimanche 21 février dans l’explosion de leur véhicule. Le drame s’est survenu dans la région de Tillabéri à proximité du Mali.


Selon le bilan annoncé par le gouverneur de Tillabéri, cette explosion a coûté la vie à 7 membres de la commission électorale qui se sont roulés sur une mine dans cette région instable du pays. « J’ai eu l’information vers midi, il y a eu sept morts lorsque le véhicule a sauté sur une mine. Il s’agit de présidents de bureaux de vote et de leurs secrétaires recrutés par la Céni », a indiqué Tidjani Ibrahim Katiella, gouverneur de la région de Tillabéri.


Lire aussi : Bénin/Présidentielle : ce que Joël Aivo demande au gouvernement


Même si l’on note un bon déroulement du scrutin sur l’ensemble du territoire nigérien, il s’est achevé sur une note triste. Ont été invités aux urnes, près de 7,4 millions d’électeurs pour leur choix entre Mohamed Bazoum, fidèle du président sortant Mahamadou Issoufou, et l’opposant Mahamane Ousmane, un ancien chef de l’État.

--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire