Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
Confession: «Après l’avoir parrainée à l’école, ma fiancée dit que je suis analphabète»
08/04/2020 à 23h14 par La redaction

Monsieur le rédacteur, Je m’appelle Nnamdi, un homme d’affaires de 43 ans vivant à Lagos. Je suis très en colère en ce moment car après avoir parrainé ma fiancée à l’université, elle dit maintenant qu’elle ne peut pas m’épouser parce que je suis analphabète et en dessous d’elle.

Oui, je reconnais que je suis analphabète, mais cela ne signifie pas que je ne peux ni lire ni écrire au mieux de mes capacités. Et au moins, je peux compter mon argent et c’est à partir de cet argent que j’ai parrainé Amaka à l’école mais aujourd’hui, elle pense qu’elle est meilleure que moi.

J’ai abandonné l’école à JSS 3 parce que mes parents n’avaient plus les moyens de payer mes études.

Ils ont pris des dispositions pour que je rejoigne un homme d’affaires de ma ville de Lagos pour apprendre un métier et après avoir passé sept ans en tant qu’apprenti, mon patron m’a installé en ouvrant un magasin pour moi et m’a également donné une énorme somme d’argent pour commencer.

Étant très diligent et dévoué, j’ai pu très bien gérer mon entreprise et Dieu m’a aussi béni avec un bon sens des affaires. J’ai noué des partenariats avec certaines entreprises et suis devenu leur fournisseur officiel.

J’ai également noué des partenariats avec certains fabricants étrangers et suis devenu leur seul distributeur au Nigeria et en quelques années, j’étais devenu très riche. J’ai construit un manoir pour mes parents dans le village et j’ai reçu des titres de chefferie.

Mais malgré mes réalisations, je n’ai jamais perdu de vue le fait que je n’étais pas bien éduqué et que je désirais toujours obtenir une éducation et je me suis également amélioré en lisant énormément.

J’ai également promis d’épouser une femme éduquée et de donner à mes enfants la meilleure éducation pour compenser mon absence.

Quand j’ai dit à mes parents que je voulais me marier, ils ont insisté sur le fait que je devais chercher une femme de notre village et ma mère avait pratiquement choisi Amaka pour moi, disant qu’elle venait d’une très bonne famille et ferait de moi une bonne épouse.

Je n’ai eu aucune objection car Amaka s’est avérée être une fille très belle et dévouée. Elle venait juste de terminer ses études secondaires et alors que mes parents insistaient pour que nous nous marions immédiatement, ses parents insistaient pour que je lui donne du temps pour obtenir au moins un OND.

J’étais très heureux de cette décision et leur ai dit que j’allais la parrainer par le biais de l’université et que nous nous marierions à la fin de ses études.

Mes parents, surtout ma mère, n’aimaient pas l’idée mais je leur ai assuré que je savais ce que je faisais. Amaka a été admise plus tard cette année-là et j’étais très heureuse et je me suis assurée qu’elle ne manquait de rien.

Je lui ai loué un appartement de deux chambres, je lui ai acheté une voiture et j’ai employé un chauffeur qui l’emmènerait à l’école. Je voulais qu’elle soit très confortable et ne se soucie de rien.

Mais qu’est-ce que j’ai finalement obtenu? Trahison et chagrin que je n’ai jamais eu. Amaka a obtenu son diplôme l’année dernière et quand je lui ai dit que je viendrais avec ma famille pour finaliser nos rites de mariage, elle a dit que je devrais lui donner un peu de temps pour s’installer après une période aussi épuisante à l’école.

Mais depuis lors, elle a donné une excuse ou l’autre jusqu’à ce qu’elle m’envoie un SMS pour me dire qu’elle est désolée et qu’elle n’a pas pu m’épouser parce que je n’ai pas fait d’études.

Je suis allé dans mon village le lendemain et quand j’ai parlé à mes parents du texte que Amaka m’a envoyé, ils sont allés chez ses parents pour découvrir quel était le problème.

Quand mes parents sont revenus, le regard sur leurs visages a montré qu’il y avait de mauvaises nouvelles. Ils m’ont dit qu’Amaka avait insisté pour ne pas se marier avec moi et que ses parents l’avaient soutenue.

Mon père a été sur mon cou pour agir et récupérer tout l’argent que j’ai dépensé pour elle, mais je suis toujours en état de choc et je ne sais pas quoi faire pour l’instant.

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 50 943 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Monsieur le rédacteur, Je m’appelle Nnamdi, un homme d’affaires de 43 ans vivant à Lagos. Je suis très en colère en ce moment car après avoir parrainé ma fiancée à l’université, elle dit maintenant qu’elle ne peut pas m’épouser parce que je suis analphabète et en dessous d’elle.

Oui, je reconnais que je suis analphabète, mais cela ne signifie pas que je ne peux ni lire ni écrire au mieux de mes capacités. Et au moins, je peux compter mon argent et c’est à partir de cet argent que j’ai parrainé Amaka à l’école mais aujourd’hui, elle pense qu’elle est meilleure que moi.

J’ai abandonné l’école à JSS 3 parce que mes parents n’avaient plus les moyens de payer mes études.

Ils ont pris des dispositions pour que je rejoigne un homme d’affaires de ma ville de Lagos pour apprendre un métier et après avoir passé sept ans en tant qu’apprenti, mon patron m’a installé en ouvrant un magasin pour moi et m’a également donné une énorme somme d’argent pour commencer.

Étant très diligent et dévoué, j’ai pu très bien gérer mon entreprise et Dieu m’a aussi béni avec un bon sens des affaires. J’ai noué des partenariats avec certaines entreprises et suis devenu leur fournisseur officiel.

J’ai également noué des partenariats avec certains fabricants étrangers et suis devenu leur seul distributeur au Nigeria et en quelques années, j’étais devenu très riche. J’ai construit un manoir pour mes parents dans le village et j’ai reçu des titres de chefferie.

Mais malgré mes réalisations, je n’ai jamais perdu de vue le fait que je n’étais pas bien éduqué et que je désirais toujours obtenir une éducation et je me suis également amélioré en lisant énormément.

J’ai également promis d’épouser une femme éduquée et de donner à mes enfants la meilleure éducation pour compenser mon absence.

Quand j’ai dit à mes parents que je voulais me marier, ils ont insisté sur le fait que je devais chercher une femme de notre village et ma mère avait pratiquement choisi Amaka pour moi, disant qu’elle venait d’une très bonne famille et ferait de moi une bonne épouse.

Je n’ai eu aucune objection car Amaka s’est avérée être une fille très belle et dévouée. Elle venait juste de terminer ses études secondaires et alors que mes parents insistaient pour que nous nous marions immédiatement, ses parents insistaient pour que je lui donne du temps pour obtenir au moins un OND.

J’étais très heureux de cette décision et leur ai dit que j’allais la parrainer par le biais de l’université et que nous nous marierions à la fin de ses études.

Mes parents, surtout ma mère, n’aimaient pas l’idée mais je leur ai assuré que je savais ce que je faisais. Amaka a été admise plus tard cette année-là et j’étais très heureuse et je me suis assurée qu’elle ne manquait de rien.

Je lui ai loué un appartement de deux chambres, je lui ai acheté une voiture et j’ai employé un chauffeur qui l’emmènerait à l’école. Je voulais qu’elle soit très confortable et ne se soucie de rien.

Mais qu’est-ce que j’ai finalement obtenu? Trahison et chagrin que je n’ai jamais eu. Amaka a obtenu son diplôme l’année dernière et quand je lui ai dit que je viendrais avec ma famille pour finaliser nos rites de mariage, elle a dit que je devrais lui donner un peu de temps pour s’installer après une période aussi épuisante à l’école.

Mais depuis lors, elle a donné une excuse ou l’autre jusqu’à ce qu’elle m’envoie un SMS pour me dire qu’elle est désolée et qu’elle n’a pas pu m’épouser parce que je n’ai pas fait d’études.

Je suis allé dans mon village le lendemain et quand j’ai parlé à mes parents du texte que Amaka m’a envoyé, ils sont allés chez ses parents pour découvrir quel était le problème.

Quand mes parents sont revenus, le regard sur leurs visages a montré qu’il y avait de mauvaises nouvelles. Ils m’ont dit qu’Amaka avait insisté pour ne pas se marier avec moi et que ses parents l’avaient soutenue.

Mon père a été sur mon cou pour agir et récupérer tout l’argent que j’ai dépensé pour elle, mais je suis toujours en état de choc et je ne sais pas quoi faire pour l’instant.

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 50 943 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire