Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
Dois-je demissionner parce-que mon patron n’arrête pas de me taper sur les fesses?
30/03/2020 à 10h45 par La redaction

Ces histoires de femmes qui subissent des violences sexuelles dans leurs lieux de service sont fréquentes de nos jours.
C'est l'histoire de Linda Kouassi, âgée de 28ans , secrétaire de monsieur Bosson qui est un homme marié, sexagénaire et directeur d'une société de transit, dont les collègues vivent dans une atmosphère pas très plaisante à cause d'elle dans la société où elle travaille.

Après être longtemps resté en chômage, après son BTS en secrétariat bilingue, Linda trouve enfin le travail en janvier dernier. Le jour de son entretien d'embauche, le patron de la dite société la dévisageait de haut en bas ,tout en s'attardent sur les parties de son corps(poitrine ,hanches),signalant qu'il envisageait une relation extra-professionnelle.
Des soupçons très vite éclaircis car quelques jours après sa prise de fonction, son patron commençait déjà à lui faire des yeux doux. Une attitude à laquelle Linda répondait toujours défavorablement, ce qui mettait son boss en colère et l'emmenait à réagir désagréablement envers tout ses employés. Ces derniers payaient les conséquences du refus de Linda. Elle le savait bien,mais ne voulait être en aucune manière la marionnettes de son patron .
Linda continua son travail sans s'attarder sur les grimaces de son boss et n'avait qu'un objectif, empocher les 100milles francs chaque mois qui allaient stabiliser sa vie.

 

 Lire aussi: Drame d'une vie: “je dois payer mon épouse pour faire l’amour… Que faire?”

Quelques mois plus tard, monsieur Bosson insistait dans ses avances, allant jusqu'à envoyer des messages nocturnes à sa secrétaire.
Le lundi au bureau, "alors que je lui proposait un dossier à signer,il me tapa sur les fesses" déclara Linda.
Après ce geste osé, Linda rejoignit son bureau après lui avoir lancé un regard froid.

Lire aussi: Drame: Une mère et son enfant brûlés à mort dans l' pétrolier

Linda vit avec son petit ami qui bénéficiait aussi des avantages de son travail, qui fini par remarquer son stress.
-Qu'as tu Linda?
Linda fini par tout raconter à son petit ami qui ne trouve aucun problème à l'histoire, à la plus grande surprise de sa copine.
-Qu'Appelles tu déclaration concrète ? T'es sûr que ça va toi?j'oubliais, ce lundi, il m'a tapé sur les fesses!
-Donc il t'a tapé sur les fesses,lol. C'est ça qu'on n'a jamais vu?
Une réaction qui déplaisait à Linda.

 

Photo d'illustration

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 91 899 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Ces histoires de femmes qui subissent des violences sexuelles dans leurs lieux de service sont fréquentes de nos jours.
C'est l'histoire de Linda Kouassi, âgée de 28ans , secrétaire de monsieur Bosson qui est un homme marié, sexagénaire et directeur d'une société de transit, dont les collègues vivent dans une atmosphère pas très plaisante à cause d'elle dans la société où elle travaille.

Après être longtemps resté en chômage, après son BTS en secrétariat bilingue, Linda trouve enfin le travail en janvier dernier. Le jour de son entretien d'embauche, le patron de la dite société la dévisageait de haut en bas ,tout en s'attardent sur les parties de son corps(poitrine ,hanches),signalant qu'il envisageait une relation extra-professionnelle.
Des soupçons très vite éclaircis car quelques jours après sa prise de fonction, son patron commençait déjà à lui faire des yeux doux. Une attitude à laquelle Linda répondait toujours défavorablement, ce qui mettait son boss en colère et l'emmenait à réagir désagréablement envers tout ses employés. Ces derniers payaient les conséquences du refus de Linda. Elle le savait bien,mais ne voulait être en aucune manière la marionnettes de son patron .
Linda continua son travail sans s'attarder sur les grimaces de son boss et n'avait qu'un objectif, empocher les 100milles francs chaque mois qui allaient stabiliser sa vie.

 

 Lire aussi: Drame d'une vie: “je dois payer mon épouse pour faire l’amour… Que faire?”

Quelques mois plus tard, monsieur Bosson insistait dans ses avances, allant jusqu'à envoyer des messages nocturnes à sa secrétaire.
Le lundi au bureau, "alors que je lui proposait un dossier à signer,il me tapa sur les fesses" déclara Linda.
Après ce geste osé, Linda rejoignit son bureau après lui avoir lancé un regard froid.

Lire aussi: Drame: Une mère et son enfant brûlés à mort dans l' pétrolier

Linda vit avec son petit ami qui bénéficiait aussi des avantages de son travail, qui fini par remarquer son stress.
-Qu'as tu Linda?
Linda fini par tout raconter à son petit ami qui ne trouve aucun problème à l'histoire, à la plus grande surprise de sa copine.
-Qu'Appelles tu déclaration concrète ? T'es sûr que ça va toi?j'oubliais, ce lundi, il m'a tapé sur les fesses!
-Donc il t'a tapé sur les fesses,lol. C'est ça qu'on n'a jamais vu?
Une réaction qui déplaisait à Linda.

 

Photo d'illustration

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 91 899 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire