Burkina/Roch Kaboré s’exprime pour la première fois après avoir raté la rencontre avec Blaise Compaoré


Video player

L’ancien président du Burkina Faso, Roch Marc Kaboré, s’est fait remarquer par son absence à une réunion organisée par des chefs militaires. Après le fiasco, l’ancien président est sorti de son silence pour expliquer les raisons de son absence.

Roch Kaboré qui a été renversé lors d’un coup d’État par le lieutenant-colonel Damiba le 24 janvier 2022, a pris la parole pour la première fois. S’exprimant depuis sa résidence, l’ancien président a expliqué la principale raison de son absence à une réunion convoquée par des chefs rebelles au Burkina Faso. Il voulait y aller mais devait rester sur place pour éviter les violences entre les militaires et ses partisans.

« Ce matin, alors que je me préparais pour une réunion, j’ai trouvé quelqu’un à la porte qui me demandait de ne pas aller à la réunion. Vu ce nombre, les CRS sont venus voir jusqu’où je pouvais aller. Mais je pense que nous avons eu beaucoup de discussions sur l’usage de la force dans cette affaire. Ça ne résout pas le problème. C’est pourquoi je n’ai pas assisté à la réunion », atteste Roch Kaboré. C’est la première fois qu’il prend la parole depuis l’automne.

Pour lui, l’initiative du colonel Damiba était à ses yeux louable, sinon louable, car il s’agissait de construire des synergies d’action pour stabiliser le Burkina. « En tant qu’ancien chef d’Etat, je suis interpellé par cette consultation car tout le monde a exprimé son point de vue sur la question. Les initiatives de la base sont louables », a déclaré Roch Kaboré à propos de l’opération initiée par la junte.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire