Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Allemagne: Un ancien infirmier affirme avoir assassiné 100 patients
01/11/2018 à 15h24 par La redaction
Un ancien infirmier, Niels Hoegel, a admis, mardi, avoir tué 100 patients. C’était au premier jour de son procès, dans la plus grande affaire de meurtres en série de l’histoire de l’après-guerre en Allemagne.

Hoegel, âgé de 41 ans, a déjà passé près de 10 ans en prison pour le décès d’autres patients. Il est accusé d’avoir intentionnellement administré une overdose médicale à ses victimes, afin qu’il puisse les ramener à la vie au dernier moment.

Alors que la procédure s’ouvrait dans la ville d’Oldenburg, dans le nord du pays, le président du tribunal, Sebastian Buehrmann, demanda si les charges retenues contre lui étaient exactes. Hoegel répondit doucement «oui».

«Ce que j’ai admis a eu lieu», a-t-il déclaré à la salle d’audience encombrée de dizaines de parents en deuil.

Les procureurs affirment qu’au moins 36 patients ont été tués dans un hôpital d’Oldenburg, où il travaillait et environ 64 autres dans un dispensaire situé à proximité de Delmenhorst entre 2000 et 2005.

Plus de 130 corps de patients décédés sous la surveillance de Hoegel ont été exhumés, selon un cas que les enquêteurs ont qualifié “d’inédit en Allemagne à notre connaissance”.

Christian Marbach, l’un des 100 plaignants au procès, a déclaré qu’il était scandaleux que Hoegel ait été autorisé à tuer impunément pendant une période aussi longue sans l’intervention des autorités hospitalières ou des forces de l’ordre.

“Ils avaient tout ce dont ils avaient besoin (pour l’arrêter), vous ne devez pas nécessairement être Sherlock Holmes”, a déclaré à l’AFP Marbach, le petit-fils de l’un des patients.

Pris en 2005 alors qu’il injectait un médicament non prescrit à un patient de Delmenhorst, Hoegel avait été condamné en 2008 à sept ans de prison pour tentative de meurtre.

Un deuxième procès a eu lieu en 2014-2015 sous la pression des familles des victimes présumées.

Il a été reconnu coupable du meurtre et de la tentative de meurtre de cinq autres victimes et condamné à une peine maximale de 15 ans.

C’est alors que Hoegel a avoué à son psychiatre au moins 30 autres meurtres commis à Delmenhorst. Cela a incité les enquêteurs à examiner de plus près les morts suspectes à Oldenburg.

Les enquêteurs disent que le bilan définitif pourrait atteindre 200, mais craignent qu’ils ne le sachent jamais, car les corps de nombreuses victimes possibles ont été incinérés.

Hoegel semble avoir suivi une procédure similaire à chaque fois, en commençant par l’injection d’un médicament ayant déclenché un arrêt cardiaque, puis par une tentative de réanimation souvent vaine.

Les procureurs disent qu’il était motivé par la vanité, par ses talents pour sauver des vies humaines et par le simple “ennui”.

Le choix de la victime semble avoir été entièrement aléatoire, avec des âges allant de 34 à 96 ans.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Chelsea - Lampard : "Edouard Mendy nécessite peu d'entretien..."

03/11/2020

Chelsea –...

L'entraîneur de Chelsea, Frank Lampard, a déclaré...
Sénégal : Cérémonie de passation de service, Macky Sall interdit tout folklore

03/11/2020

Sénégal :...

Le Président de la République du Sénégal,...
Avoir un ventre plat : le témoignage d'une femme ayant pris d'autres produits

03/11/2020

Avoir un...

Triste mais vrai. Les femmes ont tellement...
Côte d'Ivoire : séance de travail du président Henri Konan Bédié

03/11/2020

Tous les...

  Le président Henri Konan Bédié n'a...
Ligue des champions : Liverpool sans pitié contre l'Atlanta, Sadio Mané buteur (Vidéo)

03/11/2020

Ligue des...

Juste au debut de la seconde période,...
Côte d'Ivoire/Election : L'histoire se répète avec deux présidents....

03/11/2020

Côte d’Ivoire/Election...

  Les Ivoiriens étaient allés aux urnes...
Sénégal : Le milliardaire Mo Gates ramène la VAR à Niang Kharagne (Vidéo)

03/11/2020

Sénégal :...

Les retombées de l’événement de Mo Gates...
Tentative d’arrestation des membres du CNT : le General Vagonbo réagit

03/11/2020

Tentative d’arrestation...

Tentative d’arrestation des membres du CNT: le...
Soro parle de l’ « arrestation » de Bédié : « Ouattara vient de déclencher les hostilités »

03/11/2020

Soro parle...

Guillaume Soro, membre du CNT, a réagi...
Déclaration de M. Guillaume Kigbafori Soro, suite aux attaques contre les résidences de  Henri Konan Bédié

03/11/2020

Déclaration de...

Déclaration de M. Guillaume Kigbafori Soro, ancien...
Coup de tonnerre: Henri Konan Bédié arrêté

03/11/2020

Coup de...

  L'information vient de nous parvenir. Le...
Sénégal : En pleine mer, des clandestins zappent Macky et s’adressent à Sonko (vidéo)

03/11/2020

Sénégal :...

Des migrants clandestins en route vers l'Espagne...
Rennes : L'attaquant sénégalais Mbaye Niang annonce son retour !

03/11/2020

Rennes :...

Rentré à Rennes suite à son départ...
Présidentielle américaine: un britannique parie 5 millions de dollars sur la victoire de Trump

03/11/2020

Présidentielle américaine:...

Malgré l’interdiction de parier de l’argent sur...
SENEGAL : Des médicaments d’une valeur de 1,5 milliard brûlés par la douane dans la région de diourbel

03/11/2020

SENEGAL :...

SENEGAL : Des médicaments d’une valeur de...
Turquie : une adolescente secourue des décombres quatre jours après le séisme

03/11/2020

Turquie :...

Visiblement, les miracles surviennent encore de nos...
Présidentielle ivoirienne : Voici la réaction officielle de l’Union européenne

03/11/2020

Présidentielle ivoirienne...

Malgré l’atmosphère tendue, tout se met en...
Un Youtubeur syrien interrogé en Allemagne après une vidéo où il fouette un faux Macron (Vidéo)

03/11/2020

Un Youtubeur...

La tension est toujours vive entre musulmans...
Côte d’ivoire : le gouvernement annonce des poursuites judiciaires contre l’opposition

03/11/2020

Côte d’ivoire :...

Le gouvernement ivoirien rentre en guerre avec...
Côte d'Ivoire : L’Ambassadeur des États-Unis n’a pas rencontré le candidat Bédié

03/11/2020

Côte d’Ivoire...

L’Ambassadeur des États-Unis n’a pas rencontré le...
Un ancien infirmier, Niels Hoegel, a admis, mardi, avoir tué 100 patients. C’était au premier jour de son procès, dans la plus grande affaire de meurtres en série de l’histoire de l’après-guerre en Allemagne.

Hoegel, âgé de 41 ans, a déjà passé près de 10 ans en prison pour le décès d’autres patients. Il est accusé d’avoir intentionnellement administré une overdose médicale à ses victimes, afin qu’il puisse les ramener à la vie au dernier moment.

Alors que la procédure s’ouvrait dans la ville d’Oldenburg, dans le nord du pays, le président du tribunal, Sebastian Buehrmann, demanda si les charges retenues contre lui étaient exactes. Hoegel répondit doucement «oui».

«Ce que j’ai admis a eu lieu», a-t-il déclaré à la salle d’audience encombrée de dizaines de parents en deuil.

Les procureurs affirment qu’au moins 36 patients ont été tués dans un hôpital d’Oldenburg, où il travaillait et environ 64 autres dans un dispensaire situé à proximité de Delmenhorst entre 2000 et 2005.

Plus de 130 corps de patients décédés sous la surveillance de Hoegel ont été exhumés, selon un cas que les enquêteurs ont qualifié “d’inédit en Allemagne à notre connaissance”.

Christian Marbach, l’un des 100 plaignants au procès, a déclaré qu’il était scandaleux que Hoegel ait été autorisé à tuer impunément pendant une période aussi longue sans l’intervention des autorités hospitalières ou des forces de l’ordre.

“Ils avaient tout ce dont ils avaient besoin (pour l’arrêter), vous ne devez pas nécessairement être Sherlock Holmes”, a déclaré à l’AFP Marbach, le petit-fils de l’un des patients.

Pris en 2005 alors qu’il injectait un médicament non prescrit à un patient de Delmenhorst, Hoegel avait été condamné en 2008 à sept ans de prison pour tentative de meurtre.

Un deuxième procès a eu lieu en 2014-2015 sous la pression des familles des victimes présumées.

Il a été reconnu coupable du meurtre et de la tentative de meurtre de cinq autres victimes et condamné à une peine maximale de 15 ans.

C’est alors que Hoegel a avoué à son psychiatre au moins 30 autres meurtres commis à Delmenhorst. Cela a incité les enquêteurs à examiner de plus près les morts suspectes à Oldenburg.

Les enquêteurs disent que le bilan définitif pourrait atteindre 200, mais craignent qu’ils ne le sachent jamais, car les corps de nombreuses victimes possibles ont été incinérés.

Hoegel semble avoir suivi une procédure similaire à chaque fois, en commençant par l’injection d’un médicament ayant déclenché un arrêt cardiaque, puis par une tentative de réanimation souvent vaine.

Les procureurs disent qu’il était motivé par la vanité, par ses talents pour sauver des vies humaines et par le simple “ennui”.

Le choix de la victime semble avoir été entièrement aléatoire, avec des âges allant de 34 à 96 ans.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire