Insultes racistes : la FIFA sanctionne la Hongrie pour le comportement de ses fans

La FIFA a infligé deux matchs à huis clos à la sélection hongroise suite au comportement raciste de certains de ses supporters lors de la réception de l’Angleterre le 2 septembre (0-4) dans le cadre de la qualification pour la Coupe du monde. La fédération hongroise de football a été aussi condamnée à une amende.

L’Angleterre a remporté une confortable victoire 4-0 sur la Hongrie au stade Puskas de Budapest le 2 septembre, grâce à des buts de Raheem Sterling, Harry Kane, Harry Maguire et Declan Rice. Malheureusement, la fête a été interrompue par les actions d’un groupe restreint de supporters locaux, qui ont ciblé Sterling et Jude Bellingham avec des chants racistes pendant le match. Cette nouvelle atteinte à la couleur de peau a fait tiquer la FIFA.

À lire aussi :
En attendant le verdict final de la FIFA, Didier Drogba annonce une bonne nouvelle !

L’instance de Football débarque avec de lourdes sanctions pour la sélection hongroise. Il s’agit d’une sanction sévère qui pourrait signaler un changement dans l’approche de la FIFA en matière de lutte contre l’un des aspects les plus déplaisants du football : le racisme.

À lire aussi :
La FIFA s’associe à l’ONU pour éradiquer la corruption par le football

 

La FIFA punit sévèrement la Hongrie

 

L’instance dirigeante du football mondial a puni la Hongrie avec deux matchs à huis clos. « Après avoir analysé et pris en considération toutes les circonstances de l’affaire, en particulier la gravité des incidents observés (paroles et actes racistes, jets d’objets, utilisation d’engins pyrotechniques, blocage des escaliers), la commission a décidé que la Hongrie jouerait deux matchs à domicile à huis clos, le second match faisant l’objet d’une suspension de deux ans « , explique la FIFA

À lire aussi :
Côte d’Ivoire: après les insultes, Debordo Leekunfa présente ses excuses à Fally Ipupa

 

Cette dernière « condamne fermement et résolument toutes les formes de racisme et de violence, ainsi que toutes les autres formes de discrimination ou d’abus ». Tout en rappelant sa « Politique de tolérance zéro face aux comportements déplorables affectant le football« .

La Hongrie avait déjà été sanctionnée par l’UEFA suite à un « comportement discriminatoire de ses supporters » pendant l’Euro. Elle avait été condamnée à trois matches à huis clos, dont un avec sursis.

 

Avec GOAL

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire