Actualités

Fin d’Ebola en Guinée (officiel)

Fin D’ebola En Guinée (Officiel)

L’épidémie Ebola a été officiellement déclarée terminée en Guinée, selon l’Organisation mondiale de la Santé, dont l’expertise accumulée lors de la lutte contre des épidémies dans ce pays et en République Démocratique du Congo, ont aidé à vite circonscrire la maladie qui s’est déclenchée, une nouvelle fois, en février dernier.

C’est à travers un communiqué en date du samedi 19 juin 2021 que l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) a annoncé la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola, survenue dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, au mois de février dernier. Le communiqué publié sur le site de l’OMS précise que la maladie avait refait surface dans le pays, après une première phase mortelle, qui avait frappé en Afrique de l’Ouest, en 2014, et qui s’était achevée en 2016.

C’est le jour de la Saint-Valentin, le 14 février 2021, que les autorités guinéennes ont annoncé une résurgence de l’épidémie, après la découverte de trois cas à Gouécké, une localité rurale de la préfecture de N’Zérékoré. Et c’est cette même région Sud de la Guinée que l’épidémie avait initialement émergé, en 2014, avant de se propager aux pays voisins, notamment le Liberia et la Sierra Leone, qui avait payé un lourd tribut.

Lors de cette dernière épidémie en Guinée, 16 cas confirmés d’Ebola et sept cas probables ont été enregistrés dont 11 patients qui ont survécu et 12 qui sont décédés. Preuve de la forte létalité de la maladie à virus Ebola. La rapidité d’action des autorités sanitaires guinéennes, soutenues par les experts de l’Organisation mondiale de la Santé, a permis de vite circonscrire l’épidémie.

À lire aussi :   Guinée : un opposant appelle l'Union Européenne à sanctionner Alpha Condé

Outre le fait d’avoir déployé sur le terrain plus de 100 experts de l’OMS ont, pour coordonner la riposte, à travers des actions de prévention et de contrôle des infections, de surveillance de la maladie, de dépistage, de vaccination et de traitement à base de nouveaux médicaments, l’OMS a aidé à expédier environ 24 000 doses de vaccins contre Ebola et soutenu la vaccination de près de 11 000 personnes à haut risque, parmi lesquelles plus de 2 800 travailleurs en première ligne.

👀Intégrez automatiquement au groupe whatsapp pour recevoir les liens des actualités

L’épidémie Ebola a été officiellement déclarée terminée en Guinée, selon l’Organisation mondiale de la Santé, dont l’expertise accumulée lors de la lutte contre des épidémies dans ce pays et en République Démocratique du Congo, ont aidé à vite circonscrire la maladie qui s’est déclenchée, une nouvelle fois, en février dernier.

C’est à travers un communiqué en date du samedi 19 juin 2021 que l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) a annoncé la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola, survenue dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, au mois de février dernier. Le communiqué publié sur le site de l’OMS précise que la maladie avait refait surface dans le pays, après une première phase mortelle, qui avait frappé en Afrique de l’Ouest, en 2014, et qui s’était achevée en 2016.

À lire aussi :   OFFICIEL : l'UEFA supprime la règle des buts à l'extérieur

C’est le jour de la Saint-Valentin, le 14 février 2021, que les autorités guinéennes ont annoncé une résurgence de l’épidémie, après la découverte de trois cas à Gouécké, une localité rurale de la préfecture de N’Zérékoré. Et c’est cette même région Sud de la Guinée que l’épidémie avait initialement émergé, en 2014, avant de se propager aux pays voisins, notamment le Liberia et la Sierra Leone, qui avait payé un lourd tribut.

Lors de cette dernière épidémie en Guinée, 16 cas confirmés d’Ebola et sept cas probables ont été enregistrés dont 11 patients qui ont survécu et 12 qui sont décédés. Preuve de la forte létalité de la maladie à virus Ebola. La rapidité d’action des autorités sanitaires guinéennes, soutenues par les experts de l’Organisation mondiale de la Santé, a permis de vite circonscrire l’épidémie.

Outre le fait d’avoir déployé sur le terrain plus de 100 experts de l’OMS ont, pour coordonner la riposte, à travers des actions de prévention et de contrôle des infections, de surveillance de la maladie, de dépistage, de vaccination et de traitement à base de nouveaux médicaments, l’OMS a aidé à expédier environ 24 000 doses de vaccins contre Ebola et soutenu la vaccination de près de 11 000 personnes à haut risque, parmi lesquelles plus de 2 800 travailleurs en première ligne.

À lire aussi :   Guinée : deux femmes violent un jeune élève

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

🚨DOINGBUZZ ACTUALITE NEW Pour offres d'emploi 👉🏾 -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun  Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Cliquer ici 👆

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!😍 ACTUALITE via Telegram 😍 Offre d'emploi via Telegram .

-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

--
Pages Social Media Coaching

Laisser votre commentaire