USA : expulsions massives de migrants au Texas

L’administration Biden a accéléré l’expulsion des migrants, notamment Haïtiens, arrivés au Texas via le Mexique, en traversant le fleuve Rio Grande. La raison ? Plusieurs migrants, dont de nombreux Haïtiens, avaient franchi la frontière depuis le Mexique en seulement quelques jours.

Le gouvernement américain a commencé, dimanche, l’expulsion de milliers de migrants regroupés depuis plusieurs jours sous un pont dans la ville frontalière de Del Rio, au Texas. Dans le sud des Etats-Unis, à la frontière mexicaine, ils étaient près de 15000 ces derniers jours dans la ville de Del Rio.

À lire aussi :
USA: Donald Trump révèle pourquoi Joe Biden a remporté la présidentielle

Selon les manifestes des trois vols ayant atterri dimanche à Port-au-Prince, près de la moitié des 327 Haïtiens expulsés par les États-Unis avaient moins de 5 ans et tous ces enfants étaient nés hors d’Haïti.

Il ressort des informations  que ces Haïtiens avaient vécu plusieurs années au Chili et au Brésil, où ils avaient émigré au courant des années 2016 et 2017, avant de tenter de rejoindre les États-Unis à la faveur d’une supposée ouverture des frontières.

Migrants

Migrants

« Ils sont principalement originaires d’Haïti (…) ils attendent juste d’être arrêtés par les gardes-frontières pour entamer les démarches d’autorisation de séjour », a expliqué le maire de la commune, Bruno Lozano, dans une vidéo mise en ligne sur Twitter.

À lire aussi :
USA : la famille d'une afro-américaine tuée par la Police reçoit 12 millions de dollars

Il convient de dire que  ce pays pauvre des Caraïbes a récemment été frappé par une nouvelle catastrophe naturelle, un séisme qui a tué 2 200 personnes en août et par l’instabilité politique consécutive à l’assassinat de son président Jovenel Moïse en juillet.

Ce n’est pas tout.  La détérioration de la situation à Del Rio a été saisie comme une opportunité par l’opposition républicaine, qui accuse depuis plusieurs mois le président Biden d’alimenter une crise migratoire en assouplissant les mesures de son prédécesseur Donald Trump.

À lire aussi :
Le milliardaire nigérian Hushpuppi déporté vers une prison de haute sécurité

Après s’être rendu sur place, le sénateur républicain Ted Cruz a ainsi dénoncé « un désastre causé par Joe Biden ». Selon lui, les migrants haïtiens ont afflué parce que le président Joe Biden a pris la décision politique d’annuler les vols d’expulsion vers Haïti après l’assassinat en juillet du président Jovenel Moïse, qui a accentué le chaos sur l’île des Antilles.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire