Une mère brûle son fils vivant pour avoir dit à son mari qu’elle l’avait trompé

Une mère qui a brûlé à mort son fils de huit ans parce qu’il a dit à son beau-père qu’elle l’avait trompé, a été emprisonnée en Russie.

Anastasia Baulina, 32 ans, de la région de Koursk près de la frontière avec l’Ukraine, a admis avoir aspergé son fils Andrey d’essence avant de lui mettre le feu.  Baulina avait tenté de convaincre un tribunal qu’elle ne voulait que punir Andrey et non le tuer, affirmant qu’elle avait rapidement éteint les flammes avec de la neige.  Mais les juges ont rejeté ses arguments après que sa fille Natalya, 12 ans, a raconté comment c’était en fait le beau-père Pavel, 35 ans, qui avait éteint le feu.

Natalya a déclaré que Baulina l’avait obligée à regarder pendant qu’elle aspergeait Andrey de carburant, avant de lui dire « Allons regarder comment l’épouvantail brûle ».

Dans une reconstitution filmée par la police, Baulina a montré sur un mannequin en plastique comment elle avait versé de l’essence sur la tête d’Andrey.  Elle a ensuite allumé trois allumettes qui se sont toutes éteintes , avant d’en allumer avec succès une quatrième qu’elle a lancée sur son pull.

À lire aussi :
Afrique du Sud: une femme abattue par son mari dans un poste de police

Elle a raconté comment Andrey avait couru en hurlant dans le jardin et était tombé sur les mains et les genoux avant de prétendre qu’elle l’avait recouvert de neige.  Bien que les mains d’Andrey soient en feu, Baulina a déclaré qu’elle l’avait aidé à éteindre les flammes.

Mais Natalya a donné un récit très différent, affirmant que c’était en fait Pavel qui avait éteint le feu après avoir entendu les cris du garçon et était venu en courant de l’intérieur de la maison.

Pendant ce temps, Baulina criait au garçon : « Je vais t’apprendre à te taire. »

Natalya a ajouté qu’Andrey avait supplié sa mère « s’il te plaît, ne le fait pas » avant d’allumer l’allumette, mais elle avait ignoré ses supplications.  Andrey a été transporté d’urgence à l’hôpital mais est décédé dans l’agonie le lendemain alors qu’il était transporté en ambulance vers une unité spécialisée pour les grands brûlés.

À lire aussi :
BRIGITTE MACRON JALOUSE D’UN SMS ENVOYÉ PAR SON MARI À UNE AUTRE FEMME?

Le tribunal a également appris comment Baulina avait auparavant tenu la main du garçon au-dessus de la flamme d’une cuisinière à gaz lorsqu’il avait sorti de la nourriture du réfrigérateur.

Baulina a été reconnue coupable de meurtre et condamné à 15 ans de prison.  Elle a également nié l’adultère, bien que les preuves recueillies à partir de son téléphone aient montré qu’elle était dans une autre relation.

À lire aussi :
Ka3na de BBNaija explique pourquoi elle a banni son mari blanc des réseaux sociaux

Un message disait : « Je vis avec une personne, j’ai des sentiments pour une autre. »

Après avoir été condamnée, la tueuse a souri derrière un masque en déclarant à un journal local: « Je ne suis pas coupable de meurtre prémédité, c’est sûr.

Oui, je voulais faire peur à mon enfant, mais je ne voulais pas qu’il meure.  Donc c’était destiné par Dieu pour lui et moi. »

Son mari a usé de son droit constitutionnel de ne pas témoigner à son audience, alors que sa fille est maintenant élevée dans une famille d’accueil.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire