SHAKIRO, L’HOMME l’HOMOSEXUEL, CONDAMNÉ À 5 ANS DE PRISON

La sentence est tombée. Arrêté il y a quelques mois pour des actes présumés d’homosexualité, Shakiro a subi la force de la justice camerounaise.

En février dernier, Loïc Djeukam aka Shakiro et Roland Mouthé alias Patricia, deux transgenres très connus des Zinternets, ont été interpellés puis emprisonnés dans une prison de la ville de Douala, poursuivis pour homosexualité.

À lire aussi :
Côte d'Ivoire : un homme de 27 ans viole une mineure de 12 ans

Eh bien ce mardi 11 mai, justice a été rendue par un tribunal de la place, Wanda Peeps. Leur avocat Me Richard Tamfu, a annoncé que les deux interpellés ont été reconnus coupables de « tentative d’homosexualité, outrage public aux moeurs et défaut de carte nationale d’identitéIls ont aussi écopé d’une amende de 200.000 FCFA et des frais de procédure de 22.300 FCFA  et risquent un an supplémentaire de prison au cas où ils ne parviennent pas à payer ces sommes », a-t-il ajouté.

shakiro 5 ans prison jewanda 2

La justice n’a pas été clémente hein. Il s’agit là de la peine maximale prévue par la législation qui prévoit des peines allant de 6 mois à 5 ans de prison et une amende pouvant aller jusqu’à 200.000 FCFA à l’encontre de toute personne qui entretient des rapports sexuels avec une personne du même sexe.

À lire aussi :
Qui est le plus riche du monde actuellement ?

Il apparaît plus que jamais clair que l’homosexualité n’a pas sa place au Cameroun. Que pensez-vous de tout cela ?

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire