Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Un bébé mort se réveille alors qu’il est sur le point d’être enterré
11/11/2020 à 14h14 par La redaction

Un bébé «mort» s’est réveillé quelques minutes avant qu’il ne soit enterré. Le garçon, âgé de moins d’un an, avait été emmené dimanche à l’hôpital Muttuck Tea Estate dans le district de Dibrugarh, à Assam, en Inde.

Il a été déclaré mort par un pharmacien, le médecin lui-même étant absent pendant les faits. La famille a ramené le bébé à la maison et s’est préparée à lui donner une sépulture. Mais quand ils étaient sur le point de le placer sous la terre, il se mit à bouger.

 

Choqués, ils se sont précipités vers un autre hôpital où le garçon a malheureusement été déclaré mort. Il n’était pas mort lorsqu’il a été examiné par l’employé du premier hôpital, et l’homme fait maintenant face à une action en justice pour avoir déclaré l’enfant mort alors qu’il n’était pas autorisé à le faire.

L’on pense que l’enfant malade aurait pu vivre s’il n’avait pas été déclaré mort prématurément, empêchant ses parents de demander un traitement médical d’urgence.

La police de Lahowal a arrêté Gautam Mitra lundi et l’a accusé d’avoir fait une déclaration de décès sans vérification appropriée et en l’absence d’un médecin.

L’enfant malade, un garçon âgé de moins d’un an, a été emmené à l’hôpital où il a été déclaré mort par le concierge”, a déclaré le policier Hrishikesh Hazarika aux médias locaux.

«Le médecin de l’hôpital était absent à ce moment-là. Mais quand la famille était sur le point d’enterrer l’enfant, il a commencé à bouger. Il a ensuite été transporté d’urgence à l’Assam Medical College and Hospital (AMCH), où il a été déclaré mort à son arrivée.”

Il a ajouté: «peut-être que l’enfant aurait survécu si le concierge ne l’avait pas déclaré mort et que les parents avaient eu suffisamment de temps pour l’emmener dans un plus grand hôpital. Nous avons déposé une FIR et arrêté le concierge Gautam Mitra car il n’est pas autorisé à prononcer la mort de qui que ce soit.”

L’incident tragique a provoqué des manifestations contre l’hôpital, des dizaines de manifestants ont exigé une action contre M. Mitra.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Grosse bagarre entre le mari de Soumboulou, Serigne Abdoulaye Diop Khass et... (Vidéo)

16/11/2020

Grosse bagarre...

Le mari de l'actrice Soumboulou, Serigne Abdoulaye...
Sénégal : Le Concours "Leumbeul" qui enflamme la Toile (Vidéo)

16/11/2020

Sénégal :...

Poser ou se filmer à moitié nue...
Hamed Bakayoko :"Cette transition est la preuve qu'ils voulaient faire un coup d'État"

16/11/2020

Hamed Bakayoko...

Pour Hamed Bakayoko  Ministre d’Etat, ministre de...
(COVID-19) L’Algérie enregistre un nouveau record d’infections en dépassant la barre des 900 cas

16/11/2020

(COVID-19) L’Algérie...

ACTUALITES ALGER, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le Kenya a perdu 8 médecins à cause du COVID-19 en novembre

16/11/2020

Le Kenya...

ACTUALITES NAIROBI, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le nombre de cas de COVID-19 au Myanmar dépasse 70.000 et 1.599 décès au total

16/11/2020

Le nombre...

ACTUALITES RANGOUN, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Violence en Guinée ,Alpha Condé tend la main à l’opposition

16/11/2020

Violence en...

Violence en Guinée : le Président de...
Le dernier rapport d’Amnesty International sur la Côte d’Ivoire qui enfonce Ouattara

16/11/2020

Le dernier...

Amnesty International invite ce 16 novembre 2020,...
Violences à Saioua : les populations invitées à œuvrer pour la paix

16/11/2020

Violences à...

Violences à Saioua : le sous-préfet Baba...
La gendarmerie lance un avis de recherche pour le meurtre d’un gendarme et oublie le jeune Koffi Toussaint décapité à Daoukro

16/11/2020

La gendarmerie...

La gendarmerie a lancé un avis de...
Décapitation du jeune Koffi Toussaint à Daoukro : un cadre du PDCI lance un avis de recherche pour retrouver le meurtrier

16/11/2020

Décapitation du...

Jean-Yves Esso du PDCI, lance un avis...
Côte d’Ivoire / Crise politique : l’international Didier Drogba livre un important message

16/11/2020

Côte d’Ivoire...

Didier Drogba, ancien capitaine de l’Equipe nationale...
Côte d’Ivoire/M’Batto : la grotte de la vierge Marie détruite à Assaouffoué par des individus non identifiés !

16/11/2020

Côte d’Ivoire/M’Batto...

La grotte de la vierge Marie profanée...
Félicitation de Macron à Ouattara/ Soro:” ça serait pire que de l’ingérence”

16/11/2020

Félicitation de...

Avant qu’il se prononce convenablement, Guillaume Soro...
Abdou K. Guèye s'attaque à Oustaz A. Sall: « Il reçoit toujours l'argent de...»

16/11/2020

Abdou K....

Invité de l’émission « Yes Week-end »...
Franklin Nyamsi, conseiller de Soro: “Le Drian est un raciste. Il considère que les Nègres sont des sous-hommes”

16/11/2020

Franklin Nyamsi,...

Franklin Nyamsi, Conseiller Spécial de Guillaume Soro...
Nigeria : un ex-international enlevé par des hommes armés !

16/11/2020

Nigeria :...

Christian Obodo (21 sélections, 4 buts), ancien joueur de...
Michel Larive, député français, sur l’élection de Ouattara: “C’est un coup de force anticonstitutionnel”

16/11/2020

Michel Larive,...

“En dépit des règles constitutionnelles en vigueur...
Soro découvre la lettre complète de Macron à Ouattara et s’écrie: “Féliciter quelqu’un qui vient de violer une Constitution avec plus de 100 morts dont un décapité”

16/11/2020

Soro découvre...

Guillaume Soro a exprimé une énorme déception...
Marichou fait sa premiere apparition après son problème avec Touba (Photos)

16/11/2020

Marichou fait...

Après son histoire de selfie faite à...

Un bébé «mort» s’est réveillé quelques minutes avant qu’il ne soit enterré. Le garçon, âgé de moins d’un an, avait été emmené dimanche à l’hôpital Muttuck Tea Estate dans le district de Dibrugarh, à Assam, en Inde.

Il a été déclaré mort par un pharmacien, le médecin lui-même étant absent pendant les faits. La famille a ramené le bébé à la maison et s’est préparée à lui donner une sépulture. Mais quand ils étaient sur le point de le placer sous la terre, il se mit à bouger.

 

Choqués, ils se sont précipités vers un autre hôpital où le garçon a malheureusement été déclaré mort. Il n’était pas mort lorsqu’il a été examiné par l’employé du premier hôpital, et l’homme fait maintenant face à une action en justice pour avoir déclaré l’enfant mort alors qu’il n’était pas autorisé à le faire.

L’on pense que l’enfant malade aurait pu vivre s’il n’avait pas été déclaré mort prématurément, empêchant ses parents de demander un traitement médical d’urgence.

La police de Lahowal a arrêté Gautam Mitra lundi et l’a accusé d’avoir fait une déclaration de décès sans vérification appropriée et en l’absence d’un médecin.

L’enfant malade, un garçon âgé de moins d’un an, a été emmené à l’hôpital où il a été déclaré mort par le concierge”, a déclaré le policier Hrishikesh Hazarika aux médias locaux.

«Le médecin de l’hôpital était absent à ce moment-là. Mais quand la famille était sur le point d’enterrer l’enfant, il a commencé à bouger. Il a ensuite été transporté d’urgence à l’Assam Medical College and Hospital (AMCH), où il a été déclaré mort à son arrivée.”

Il a ajouté: «peut-être que l’enfant aurait survécu si le concierge ne l’avait pas déclaré mort et que les parents avaient eu suffisamment de temps pour l’emmener dans un plus grand hôpital. Nous avons déposé une FIR et arrêté le concierge Gautam Mitra car il n’est pas autorisé à prononcer la mort de qui que ce soit.”

L’incident tragique a provoqué des manifestations contre l’hôpital, des dizaines de manifestants ont exigé une action contre M. Mitra.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire