Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Inde : Un homme déclaré mort se réveille lors de ses funérailles
11/07/2019 à 21h52 par La redaction

Gandham Kiran, âgé de 18 qui avait été déclaré mort, s’est réveillé lors de sa cérémonie funéraire dans un village de l’Etat indien de Telengana.

Le jeune Kiran avait été hospitalisé le 26 juin 2019, souffrant d’une température élevée et de vomissements, avant d’être diagnostiqué d’une forme grave d’hépatite. Son état s’est aggravé deux jours plus tard et a été transféré dans un hôpital privé. Étant dans le coma, les médecins l’ont déclaré « mort »

Sans débrancher le respirateur artificiel, la mère de Gandham l’a ramené à la maison pour que son fils puisse mourir en paix.

Lorsque ses proches préparaient son enterrement, la mère du jeune homme a aperçu des larmes au coin de ses yeux. Elle a immédiatement appelé les médecins, a rapporté le quotidien Hindustan Times.

Après les interventions des médecins, le jeune de 18 ans a repris connaissance trois jours plus tard. Le dimanche 7 juillet 2019, il a regagné sa maison où il poursuivra son traitement.

Photo d’illustration

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Gandham Kiran, âgé de 18 qui avait été déclaré mort, s’est réveillé lors de sa cérémonie funéraire dans un village de l’Etat indien de Telengana.

Le jeune Kiran avait été hospitalisé le 26 juin 2019, souffrant d’une température élevée et de vomissements, avant d’être diagnostiqué d’une forme grave d’hépatite. Son état s’est aggravé deux jours plus tard et a été transféré dans un hôpital privé. Étant dans le coma, les médecins l’ont déclaré « mort »

Sans débrancher le respirateur artificiel, la mère de Gandham l’a ramené à la maison pour que son fils puisse mourir en paix.

Lorsque ses proches préparaient son enterrement, la mère du jeune homme a aperçu des larmes au coin de ses yeux. Elle a immédiatement appelé les médecins, a rapporté le quotidien Hindustan Times.

Après les interventions des médecins, le jeune de 18 ans a repris connaissance trois jours plus tard. Le dimanche 7 juillet 2019, il a regagné sa maison où il poursuivra son traitement.

Photo d’illustration

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire