togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Cette star américaine s’installe avec toute sa famille au Burkina-Faso

Arton94654

Pour renouer avec racines africaines, le célèbre artiste rappeur américain JT The Bigga Figga a fait ses valises et quitté les États-Unis pour s’installer au Burkina-Faso avec sa femme et ses enfants.

Alors que l’on observe le processus inverse avec ces nombreux jeunes qui cherchent le paradis en prenant la direction de l’Occident, c’est  carrément l’inverse chez le célèbre rappeur américain qui a pour rêve de vivre en Afrique précisément au Burkina-Faso.

« Le Burkina est un beau pays et les burkinabè sont très gentils et accueillants. Je sais que de nombreux jeunes africains rêvent d’aller aux États-Unis, mais moi, mon rêve vient de se réaliser », a avoué le célèbre chanteur rappeur américain JT The Bigga Figga. Pour son épouse, c’est un rêve d’enfance qui vient ainsi d’être réalisé. « Depuis petite, j’avais cette envie de venir en Afrique. Aujourd’hui, c’est un rêve devenu réalité avec la décision de mon mari de s’installer ici au Burkina », lâche-t-elle avec un sourire, aux côtés de son époux.

Img 20200131 132906

Joseph Tom, mieux connu sous son nom de scène JT the Bigga Figga  a également pour pseudo  Figg Panamera.  Dans le domaine de la culture, JT The Bigga Figga est producteur d’artistes et de films et propriétaire d’une maison de disques basée à San Francisco, en Californie. Il est l’une des figures indépendantes les plus remarquables de la scène hip-hop. En 1991, il a fondé le label indépendant « Get Low Recordz », devenu l’une des plus performantes du domaine et est également propriétaire du label « Fillmoelanta ».

Parmi sa quarantaine d’œuvres, on retient l’album auto-libéré « Don’t Stop til We Major » en 1992 alors qu’il avait 18 ans (son entrée dans le rap). Puis, l’année suivante, son premier single, « Game Recognize Game » qui a rencontré un grand succès, conduisant même à une guerre d’enchères parmi les maisons de disques.

Le désormais « Burkinabè » a également travaillé avec plusieurs autres stars américaines dont 50 Cent, Juvenile, Daz Dillinger, Kurupt, Rich Gang, G-Unit. En 2006 par exemple, il réalise avec Snoop Dogg, un documentaire intitulé Mandatory Business avant d’effectuer, 2015, une tournée mondiale.

JT The Bigga Figga de son côté  compte mettre toutes ces expériences et riche répertoire au service des populations burkinabè, notamment la jeunesse. Il est à notifier que ces derniers moments, nombreux sont des  afro-américains qui  font leur retour dans des pays africains comme le Gabon, la Côte d’Ivoire, le Nigéria et autres.

Lire aussi : Ce que dit l’artiste Davido après le scandale sur sa fiancée Chioma