Ukraine / Prisonniers de guerre à l’usine d’Azovstal massacrés par des bombardements


Video player

Les troupes russes ont accusé les forces ukrainiennes d’avoir bombardé une prison détenue par des séparatistes pro-russes dans le Donbass dans la nuit de vendredi à jeudi. L’attaque aurait tué au moins 50 prisonniers de guerre ukrainiens et blessé 75 autres.

Des tirs du système d’artillerie Himars ont touché une prison dans la région de Donetsk près de la ville d’Olenivka dans le territoire séparatiste du Donbass, a annoncé le ministère russe de la Défense dans un communiqué de presse. « Cette provocation odieuse est destinée à effrayer les soldats ukrainiens et à les dissuader de se rendre », a déclaré le ministère.

A ce sujet, des images diffusées à la télévision publique russe montraient des camps militaires calcinés. Le ministère russe de la Défense a précisé que la prison détenait certains membres du régiment Azov. L’état-major ukrainien n’a pas encore communiqué sur la frappe, qui a tué ses propres soldats.

Le ministère russe de la Défense a poursuivi en disant que la liste des morts pourrait s’allonger car les survivants ont été grièvement blessés. Les Ukrainiens utilisent de plus en plus des armes fournies par les États-Unis pour harceler les troupes russes et leurs alliés du Donbass. La mort du prisonnier d’Azovstal pourrait envoyer des ondes de choc dans la population de Kyiv.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire