Un centre commercial ukrainien a été bombardé / Le ministère russe de la Défense a été révélé


Video player

Version de l’attaque au missile russe sur la ville ukrainienne de Krementchouk. Là où l’Occident et ses relais scandaient les crimes de guerre, la Russie proposait une autre explication. Moscou a déclaré qu’il visait un centre logistique pour les armes de l’OTAN. C’est l’explosion des armes susmentionnées qui a mis le feu au centre commercial.

Dans un communiqué du ministère russe de la Défense, Moscou a confirmé avoir mené une attaque au missile sur la ville de Krementchouk. La Russie nie cependant avoir délibérément ciblé un centre commercial avec des civils. La Russie insiste sur le fait que l’attaque visait une infrastructure militaire cachée non loin du centre commercial.

« Le 27 juin, dans la ville de Krementchouk, située dans la région de Poltava, les forces aérospatiales russes ont utilisé des missiles de haute précision pour attaquer les entrepôts d’armement des États-Unis et des pays européens situés sur le territoire de l’usine de véhicules du génie. « , révèle ce communiqué de presse de l’armée russe.

Selon le ministère russe de la Défense, « cette frappe de haute précision a, entre autres, éliminé les armes et munitions de fabrication occidentale stockées sur le territoire de l’usine, qui étaient préparées pour l’armée ukrainienne dans le Donbass ». La Russie a précisé que « l’explosion d’armes et de munitions occidentales a provoqué l’incendie d’un centre commercial inutilisable à proximité ».

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire