Tunisie : l’ancien président Moncef Marzouki condamné à 4 ans de prison par contumace


Video player

Un tribunal tunisien a condamné par contumace l’ancien président Moncef Marzouki à quatre ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’Etat, selon les médias officiels.

L’homme de 76 ans, qui vit actuellement en France, avait auparavant critiqué le président Kais Saied et appelé à manifester contre lui.
Les médias locaux ont déclaré qu’il avait été reconnu coupable d’atteinte à la sécurité de l’État depuis l’étranger et d’avoir causé un préjudice diplomatique.

Dans une déclaration, Marzouki a qualifié la décision comme étant illégale, affirmant qu’elle avait été émise par un président illégitime qui a renversé la constitution.
Pendant ce temps, son avocate, Lamia Khemiri, a déclaré que Marzouki n’avait reçu aucune convocation au tribunal et qu’elle ne savait pas non plus pourquoi il avait été condamné.

Lors d’une manifestation début octobre à Paris, Marzouki, en référence à Saied, a appelé le gouvernement français à rejeter tout soutien au régime tunisien.
Saied a rejeté les accusations de coup d’État en alléguant que Marzouki faisait partie des ennemis de la Tunisie et a demandé aux tribunaux d’enquêter sur les déclarations qu’il avait faites, ainsi que de lui retirer son passeport diplomatique.

Après la révolution tunisienne de 2011 qui a introduit la démocratie, une assemblée élue a nommé Marzouki président par intérim, supervisant la transition vers une nouvelle constitution en 2014.
Pour rappel, Marzouki a été jugé au moins sept fois sous le président feu Habib Bourguiba, et a été condamné à 11 mois par contumace sous feu Zine EL Abidine Ben Ali.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Tunisie : l'ancien président Moncef Marzouki condamné à 4 ans de prison par contumace Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire