Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Sénégal : Le coronavirus fait exploser les divorces …La raison !
22/06/2020 à 17h57 par La redaction

Les mesures de lutte contre le Covid-19 ont provoqué 30 demandes de divorce dans la région de Dakar entre avril, mai et juin. Alors que lors du premier trimestre, le ministère de la Justice avait recensé seulement 5 cas. Soit une multiplication des cas par 6 !

On aurait dit que le virus infecte aussi les couples au Sénégal. Après trois mois de confinement forcé en raison de l’épidémie de coronavirus, le nombre des divorces n’est plus maîtrisable. Les couples se brisent à une vitesse vertigineuse.

 

 

Derrière le combat contre le Covid-19, il y a eu des souffrances et des déchirures, qui ont fait voler en éclats des années de vie commune. Le slogan « Restez chez vous » pour couper la chaîne de propagation du coronavirus a eu un impact sur des ménages dakarois, qui vacillaient avant de s’effondrer durant le « semi-confinement ».

Selon le ministère sénégalais de la Justice, on peut compter jusqu’à 30 demandes de divorce dans la région de Dakar entre avril, mai et juin alors que cette région du pays n’avait enregistré que 5 cas de divorce dans le premier trimestre. Soit une multiplication des cas par 6 !

A l’en croire, la cible favorite de cette autre conséquence du coronavirus serait les jeunes couples à qui la campagne « Restez chez vous » n’a pas fait grand bien. Encore dans leurs 5 à 6 premières années de mariage, ils constitueraient ainsi la majorité des cas de divorce enregistrés dans la capitale par l’Action éducative en milieu ouvert (Aemo).

La période du confinement forcé a aussi « rudement impacté » les enfants. « Cette période n’a pas empêché les enfants de commettre des délits. Il y a même une nouvelle forme de délit. Des enfants confinés dans leur chambre se prêtent à (…) ces formes de déviance et de délinquance, les enfants ont toujours continué à voler, errer et commettre les délits classiques », a indiqué l’Aemo.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 827 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Les mesures de lutte contre le Covid-19 ont provoqué 30 demandes de divorce dans la région de Dakar entre avril, mai et juin. Alors que lors du premier trimestre, le ministère de la Justice avait recensé seulement 5 cas. Soit une multiplication des cas par 6 !

On aurait dit que le virus infecte aussi les couples au Sénégal. Après trois mois de confinement forcé en raison de l’épidémie de coronavirus, le nombre des divorces n’est plus maîtrisable. Les couples se brisent à une vitesse vertigineuse.

 

 

Derrière le combat contre le Covid-19, il y a eu des souffrances et des déchirures, qui ont fait voler en éclats des années de vie commune. Le slogan « Restez chez vous » pour couper la chaîne de propagation du coronavirus a eu un impact sur des ménages dakarois, qui vacillaient avant de s’effondrer durant le « semi-confinement ».

Selon le ministère sénégalais de la Justice, on peut compter jusqu’à 30 demandes de divorce dans la région de Dakar entre avril, mai et juin alors que cette région du pays n’avait enregistré que 5 cas de divorce dans le premier trimestre. Soit une multiplication des cas par 6 !

A l’en croire, la cible favorite de cette autre conséquence du coronavirus serait les jeunes couples à qui la campagne « Restez chez vous » n’a pas fait grand bien. Encore dans leurs 5 à 6 premières années de mariage, ils constitueraient ainsi la majorité des cas de divorce enregistrés dans la capitale par l’Action éducative en milieu ouvert (Aemo).

La période du confinement forcé a aussi « rudement impacté » les enfants. « Cette période n’a pas empêché les enfants de commettre des délits. Il y a même une nouvelle forme de délit. Des enfants confinés dans leur chambre se prêtent à (…) ces formes de déviance et de délinquance, les enfants ont toujours continué à voler, errer et commettre les délits classiques », a indiqué l’Aemo.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 827 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire