Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Recrutement de 01 gestionnaire des risques
16/03/2020 à 16h18 par Steven Ablam Kpoglo

Recrutement de 01 gestionnaire des risques

I. PRESENTATION DE LA STRUCTURE COMMANDITAIRE : HANDICAP
INTERNATIONAL /HUMANITE & INCLUSION (HI)

Présentation de la Fédération Handicap International
Handicap International est une association de solidarité internationale
spécialisée dans le domaine du handicap, non gouvernementale, non
confessionnelle, sans affiliation politique et à but non lucratif. Elle intervient aux côtés
des personnes en situation de handicap, pour leur prêter assistance et les
accompagner dans leur prise d'autonomie. Depuis sa création en 1982, l'organisation
a mis en place des programmes de développement dans près de 63 pays, et
intervient dans de nombreux secteurs d’activités, notamment la Santé ; la
prévention ; la réadaptation ; l’inclusion économique et sociale ; l’éducation ; le
développement local ; le plaidoyer ; les droits des personnes handicapées ;
l’accessibilité ; le déminage et la sensibilisation aux dangers des mines ; la gestion
de la chaîne d'approvisionnement locale, y compris les plateformes logistiques etc.
Depuis le 1er janvier 2018, le réseau mondial Handicap International change de nom
et devient Humanité & Inclusion (HI).

II- PRESENTATION DU PROJET A EVALUER
1. Contexte
L’Afrique de l’ouest et du centre sont le théâtre de beaucoup de tensions socio
politiques récurrentes entrainant plusieurs types d’insécurité dont le banditisme, la
criminalité transfrontalière, le terrorisme et la piraterie maritime. La montée en
puissance du terrorisme provoque la prolifération des armes légères et de petit
calibre qui est l’une des causes et conséquences des violences armées dans les
deux grands ensembles géographiques ; la lutte contre cette prolifération est
devenue donc un enjeu majeur.
En outre, les stocks d’armes et de munitions ne sont pas toujours bien gérés faute de
personnel qualifié et de normes de gestion adéquates créant ainsi des vols, des
pertes d’armes et munitions ou des explosions de munitions non planifiées.
2. Fiche de projet
Nom de l’association Handicap International/Humanité & Inclusion

Intitulé du projet
« Renforcement des capacités africaines d’Action
Humanitaire contre les Mines (AHM), de Gestion des
Risques posés par les Armes et les Munitions (GRAM) et
de promotion d’environnement sécurisés » (CAPAF SEC)
Lieu d'intervention Afrique de l’Ouest et Afrique centrale
Type de programme
Convention entre HI et le Centre de Crise et de Soutien du
Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères de la
France (CDSC)
Thématique(s)
Réduction des Violences Armées (RVA) / Action
Humanitaire contre les mines (AHM) / Gestion des
Risques posés par les Armes et les Munitions (GRAM)
Budget global 500.000 Euros soit 327 978 500 FCFA
Durée
Décembre 2018 - Mai 2020
Objectifs du projet
Objectif général
Contribuer à la sécurité des populations et au
développement socio-économique en Afrique de l'ouest et
centrale.
Objectif spécifique (OS)
Contribuer au renforcement des capacités des Etats et
des sociétés civiles africaines à promouvoir des
environnements sécurisés propices au développement
socio-économique, grâce à la réduction des risques posés
par les armes et munitions et à la remise à disposition des
terres polluées pas les mines et Restes Explosifs de
Guerre (REG).
Résultat attendu 1
RA 1 : Les capacités du Centre de formation au
déminage humanitaire (CPADD) sont renforcées
L’atteinte de ce résultat passe par le renforcement des
capacités du CPADD afin qu’il joue pleinement son rôle de
hub de formation dans les domaines de l’AHM et de la
GRAM pour les acteurs africains.
Résultat attendu 2
RA2 : Les capacités des autorités nationales et
organisations de la société civile (OSC) sont
renforcées
L’atteinte du Résultat attendu 2 passe par le renforcement
des capacités opérationnelles des acteurs locaux
institutionnels et de la société civile, mais aussi par la
mise à jour et l’application permanente des stratégies
nationales.
Résultat attendu 3
RA 3 : La mise en place d'intervention de sécurisation
des territoires et populations est effective
Le résultat attendu 3 est axé sur l’évaluation des besoins
et priorités des pays ciblés mais aussi sur la recherche de
partenaires. Il passe par l’organisation de missions
d’évaluation des besoins dans les pays (Activité 3.1) d’une
part, et la promotion du CPADD et du projet CAPAF-SEC
auprès des acteurs d’autre part (Activité 3.2)
Principaux partenaires du
programme
- CPADD (Centre de Perfectionnement aux actions postconflictuelles de déminage et de dépollution)
Autre partenaire :
CNLCPAL : Commission Nationale de Lutte contre la
Prolifération des Armes Légères

III- PRESENTATION DE L’EVALUATION FINALE DU PROJET
Justification de la mission d’évaluation
Le projet CAPAF SEC dont la mise en œuvre de sa seconde phase tend vers sa fin
s’inscrit dans un contexte de Réduction des Violences Armées en Afrique de l’Ouest
et centrale. L’évaluation finale du projet CAPAF SEC quoique répondant aux clauses
contractuelles avec le CDSC, demeure une attente forte de Handicap International
car répondant au « référentiel qualité projet » utilisé dans le cadre de la mise en
œuvre de tous les projets.
Elle vise à mesurer le niveau d’atteinte des objectifs globaux et spécifiques, ainsi que
des résultats atteints. Il s’agira d’apprécier le niveau de performance général de la
mise en œuvre du projet, de préciser les éléments qui l’ont affecté mais aussi les
principales leçons apprises.

Au-delà des objectifs généraux énoncés ci-dessus, l’évaluation aura pour objet
d’émettre des appréciations sur l’approche adoptée par le projet notamment la
collaboration avec les différents pays africains en la matière.
Cet exercice devra également permettre de préciser les modalités sous lesquelles
les activités proposées pourraient être consolidées et étendues pour répondre de la
manière la plus pertinente possible à la problématique de la Réduction des Violences
Armées.

IV- OBJECTIFS

L’objectif global de cette évaluation finale est d’apprécier les résultats du projet ainsi
que l’impact des actions menées en lien avec les objectifs visés.

De façon spécifique, il s’agira pour la mission :
- D’analyser la pertinence des activités réalisées et plus globalement du projet
mis en œuvre par rapport aux problèmes ou besoins identifiés par le projet
- D’identifier les effets des activités de formation sur les bénéficiaires
notamment en termes de Gestion des Risques liés aux Armes et aux
Munitions (sécurisation des armes et munitions dans les pays ayant
bénéficies des activités du projet etc…)
- De mesurer l’efficience du projet (mise en relation « résultats atteints » et
moyens du projet, adéquation et traçabilité de l'exécution administrative &
budgétaire) ;
- D’évaluer l’efficacité du projet en appréciant la mise en oeuvre des activités
et les effets au regard du résultat attendu
- D’apprécier les performances des organisations partenaires (CPADD,
CNLCPAL) en termes de réalisation d’activités ;
- D’apprécier le niveau d’atteinte des résultats par rapport à ceux définis dans
le cadre logique du projet ;
- De proposer des recommandations et des perspectives d'orientations pour
la poursuite du projet
En somme les critères évaluatifs seront focalisés sur les trois piliers du référentiel
qualité HI, notamment, les acteurs, le management du projet et les bénéfices.
Ainsi, les axes suivants devront être pris en compte :
 Axe 1 : les bénéfices, les critères évaluatifs concerneront : le changement
(effets positifs et négatifs), la pérennité, les capacités (les compétences,
l’apprentissage et l’autonomie des partenaires) et la pertinence, la cohérence
du projet avec le mandat de HI, les besoins des populations/partenaires et le
contexte d’intervention
 Axe 2 : le management du projet se focalisera sur la redevabilité aux
populations et aux partenaires, sur la politique de gestion des questions de
risques et sécurité mise en place par l'organisation, sur l’efficacité et
efficience,
 Axe 3 : les acteurs : essentiellement sur les critères de la coopération
(implication des partenaires), la synergie entre les acteurs (collaboration,
complémentarité), la visibilité du bailleur,
Il appartient au consultant de faire une proposition détaillée des questions
évaluatives dans son offre technique.
La liste des questions évaluatives définitives fera l'objet d'une discussion et validation
conjointe entre HI et le consultant en début de processus d'évaluation.

V- METHODOLOGIE
Principales étapes de l’évaluation
A titre indicatif, les activités suivantes sont proposées pour guider l’évaluateur dans
sa méthodologie, les outils de collecte et la construction de son chronogramme de
travail :
• Briefing préliminaire avec le consultant
• Discussions et validation des questions évaluatives et validation du
chronogramme
• Validation des outils de collecte, des zones et groupes d’intérêt de l’évaluation
• Recueil, étude/analyse des documents disponibles ;
• Validation par l’équipe HI (opérationnel, technique et MEAL) des outils
d’évaluation proposés,
• Entretiens avec les partenaires du projet ;
• Prise de contact avec les partenaires internationaux ;
• Entretien à distance avec la Spécialiste Réduction des Violences Armées ;
• Entretien à distance avec le Global Spécialist ;
• Entretien à distance avec le Conseiller Technique ;
• Rencontre avec l’équipe du Bénin (la cheffe projet et le Représentant Pays) ;
• Visites de terrain - collecte de données auprès des acteurs locaux et
bénéficiaires (Direction du Matériel des Armées, Organisations de la Société
Civile etc…) ; en outre, un (1) pays bénéficiaire du projet (Niger) en dehors du
Bénin fera objet de visite dans le cadre de la collecte des données.
• Réunions de restitution ‘à chaud’ avec les partenaires et les équipes de
Handicap International au Bénin,
• Analyse des données et rédaction d’un rapport préliminaire provisoire de la
mission à adresser à Handicap International,
• Rédaction du rapport final et envoi à Handicap International.
Ces différentes phases seront à préciser dans l’offre technique du consultant.
Documentation
Le consultant s’appuiera notamment sur les documents ressources suivants :
Documents de projet initial (narratif, cadre logique, budget) ;
Rapports narratifs et financiers de la phase 1 ;
Différentes conventions de partenariat avec le CPADD et les autres
partenaires ;
Comptes rendus des rencontres de comité de pilotage ;
Documents cadres de Handicap International relatifs aux principales
thématiques du projet (Réduction des Violences Armées) ;
Référentiel qualité de HI ;
Rapport intermédiaire du projet.

VI- CALENDRIER INDICATIF DE LA MISSION
Calendrier indicatif
Le total homme-jour devra être d’environ 30 jours, à affiner en fonction des
propositions.
L’évaluation devra démarrer au plus tard le 06 Avril 2020 avec une remise du
rapport final au plus tard le 15 Mai 2020.
L’évaluateur devra proposer un plan de travail détaillé, faisant apparaître clairement
les différentes phases de l’évaluation, en particulier les différentes étapes de compterendu intermédiaire et final.

VII- LIVRABLES
A la fin de la mission d’évaluation, la première restitution sera faite en français en
présence de l’équipe de Handicap International et des partenaires pour présenter les
premiers résultats à chaud. Un rapport préliminaire sera envoyé à Handicap
International dans les 05 jours suivant la restitution pour relecture et commentaires.
Le rapport final comprenant, entre autres, un résumé exécutif, une description de la
méthodologie utilisée, les principales conclusions et recommandations devra être
envoyé à Handicap International au plus tard le 15 Mai 2020.
Le consultant mettra également à disposition de HI les éléments liés aux
données brutes (base de données) collectées dans le cadre de l’évaluation
NB : Les rapports provisoire et final seront des propriétés exclusives de Handicap
International et du bailleur de fonds. Toute communication ou publication liée au
document du rapport devra faire l’objet d’un accord préalable avec Handicap
International.

VIIII- PROFIL DE CONSULTANT
Personne physique ou morale (bureau d’étude ou consultant indépendant)
Avoir une solide expérience dans l’évaluation des projets (Expérience dans le
domaine de la Réduction des Violences Armées serait un atout)
Expériences professionnelles prouvées d’au moins 5 années
Français oral et écrit courant
Très bonnes capacités communicationnelles et rédactionnelles
Titulaire d’un diplôme universitaire de type master (BAC+5) minimum
Expériences de travail en Afrique de l’ouest et/ou en Afrique centrale

IX-CANDIDATURES
Eléments constitutifs des dossiers de candidature
Une offre technique comprenant :
Lettre de soumission signée adressée au Responsable Pays ;
Présentation du soumissionnaire (CV à jour) et document légal
d’enregistrement ;
Copies des diplômes ainsi que des attestations de bonne fin d’exécution
Une copie de la pièce d’identité ou registre de commerce
La compréhension des enjeux de l’évaluation,
L’organisation et la méthodologie de mise en œuvre de l’évaluation
proposées
Liste des activités proposées considérées comme nécessaires pour
atteindre les objectifs de l’évaluation ainsi que le calendrier d’exécution
envisagé ;
Explication des risques et des hypothèses ayant une incidence sur
l'exécution de l’évaluation ;
Une offre financière comprenant :
Le budget proposé faisant apparaître au minimum :
 Honoraires : tous les honoraires doivent comprendre : la
rémunération effective de l’expert, par jour de travail
 Les déplacements par voie aérienne entre pays, les frais
d’hébergement, visa si besoin
 Les frais de communication et de reproduction
 La marge, qui couvre les frais généraux du prestataire, et les
structures de soutien si besoin.
L’ensemble des honoraires, frais de communication, de déplacement et tout autre
cout doit être inclus dans le budget proposé.
Handicap International viendra en soutien pour le bon déroulement de la mission
les déplacements internes à Cotonou, seront assurés par HI (voiture HI ou taxi).
A noter que pour l’étape de contractualisation, il sera demandé au consultant d’être
en conformité avec l’ensemble des obligations professionnelles, fiscales et sociales
requises.
Le consultant devra fournir toutes les pièces justificatives prouvant la légalité de ses
activités ainsi que les certificats d’assurance adéquats.

Soumission des dossiers de candidature
Les dossiers de candidature complets devront être envoyés par mail à l’adresse
suivante avant le 27 mars 2020, à 12h00 (heure du Bénin) avec en objet la mention
« Candidature Evaluation Finale Projet CAPAF SEC ».
[email protected]

L'Offre expire le 27-03-2020

Localité : Bénin / Cotonou
Domaine : Securité
Niveau : BAC + 5

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Autre poste très intéressant pour vous

↓↓

L’Agence Béninoise pour l’Environnement (ABE) recrute pour plusieurs les postes

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Recrutement de 01 gestionnaire des risques

I. PRESENTATION DE LA STRUCTURE COMMANDITAIRE : HANDICAP
INTERNATIONAL /HUMANITE & INCLUSION (HI)

Présentation de la Fédération Handicap International
Handicap International est une association de solidarité internationale
spécialisée dans le domaine du handicap, non gouvernementale, non
confessionnelle, sans affiliation politique et à but non lucratif. Elle intervient aux côtés
des personnes en situation de handicap, pour leur prêter assistance et les
accompagner dans leur prise d'autonomie. Depuis sa création en 1982, l'organisation
a mis en place des programmes de développement dans près de 63 pays, et
intervient dans de nombreux secteurs d’activités, notamment la Santé ; la
prévention ; la réadaptation ; l’inclusion économique et sociale ; l’éducation ; le
développement local ; le plaidoyer ; les droits des personnes handicapées ;
l’accessibilité ; le déminage et la sensibilisation aux dangers des mines ; la gestion
de la chaîne d'approvisionnement locale, y compris les plateformes logistiques etc.
Depuis le 1er janvier 2018, le réseau mondial Handicap International change de nom
et devient Humanité & Inclusion (HI).

II- PRESENTATION DU PROJET A EVALUER
1. Contexte
L’Afrique de l’ouest et du centre sont le théâtre de beaucoup de tensions socio
politiques récurrentes entrainant plusieurs types d’insécurité dont le banditisme, la
criminalité transfrontalière, le terrorisme et la piraterie maritime. La montée en
puissance du terrorisme provoque la prolifération des armes légères et de petit
calibre qui est l’une des causes et conséquences des violences armées dans les
deux grands ensembles géographiques ; la lutte contre cette prolifération est
devenue donc un enjeu majeur.
En outre, les stocks d’armes et de munitions ne sont pas toujours bien gérés faute de
personnel qualifié et de normes de gestion adéquates créant ainsi des vols, des
pertes d’armes et munitions ou des explosions de munitions non planifiées.
2. Fiche de projet
Nom de l’association Handicap International/Humanité & Inclusion

Intitulé du projet
« Renforcement des capacités africaines d’Action
Humanitaire contre les Mines (AHM), de Gestion des
Risques posés par les Armes et les Munitions (GRAM) et
de promotion d’environnement sécurisés » (CAPAF SEC)
Lieu d'intervention Afrique de l’Ouest et Afrique centrale
Type de programme
Convention entre HI et le Centre de Crise et de Soutien du
Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères de la
France (CDSC)
Thématique(s)
Réduction des Violences Armées (RVA) / Action
Humanitaire contre les mines (AHM) / Gestion des
Risques posés par les Armes et les Munitions (GRAM)
Budget global 500.000 Euros soit 327 978 500 FCFA
Durée
Décembre 2018 - Mai 2020
Objectifs du projet
Objectif général
Contribuer à la sécurité des populations et au
développement socio-économique en Afrique de l'ouest et
centrale.
Objectif spécifique (OS)
Contribuer au renforcement des capacités des Etats et
des sociétés civiles africaines à promouvoir des
environnements sécurisés propices au développement
socio-économique, grâce à la réduction des risques posés
par les armes et munitions et à la remise à disposition des
terres polluées pas les mines et Restes Explosifs de
Guerre (REG).
Résultat attendu 1
RA 1 : Les capacités du Centre de formation au
déminage humanitaire (CPADD) sont renforcées
L’atteinte de ce résultat passe par le renforcement des
capacités du CPADD afin qu’il joue pleinement son rôle de
hub de formation dans les domaines de l’AHM et de la
GRAM pour les acteurs africains.
Résultat attendu 2
RA2 : Les capacités des autorités nationales et
organisations de la société civile (OSC) sont
renforcées
L’atteinte du Résultat attendu 2 passe par le renforcement
des capacités opérationnelles des acteurs locaux
institutionnels et de la société civile, mais aussi par la
mise à jour et l’application permanente des stratégies
nationales.
Résultat attendu 3
RA 3 : La mise en place d'intervention de sécurisation
des territoires et populations est effective
Le résultat attendu 3 est axé sur l’évaluation des besoins
et priorités des pays ciblés mais aussi sur la recherche de
partenaires. Il passe par l’organisation de missions
d’évaluation des besoins dans les pays (Activité 3.1) d’une
part, et la promotion du CPADD et du projet CAPAF-SEC
auprès des acteurs d’autre part (Activité 3.2)
Principaux partenaires du
programme
- CPADD (Centre de Perfectionnement aux actions postconflictuelles de déminage et de dépollution)
Autre partenaire :
CNLCPAL : Commission Nationale de Lutte contre la
Prolifération des Armes Légères

III- PRESENTATION DE L’EVALUATION FINALE DU PROJET
Justification de la mission d’évaluation
Le projet CAPAF SEC dont la mise en œuvre de sa seconde phase tend vers sa fin
s’inscrit dans un contexte de Réduction des Violences Armées en Afrique de l’Ouest
et centrale. L’évaluation finale du projet CAPAF SEC quoique répondant aux clauses
contractuelles avec le CDSC, demeure une attente forte de Handicap International
car répondant au « référentiel qualité projet » utilisé dans le cadre de la mise en
œuvre de tous les projets.
Elle vise à mesurer le niveau d’atteinte des objectifs globaux et spécifiques, ainsi que
des résultats atteints. Il s’agira d’apprécier le niveau de performance général de la
mise en œuvre du projet, de préciser les éléments qui l’ont affecté mais aussi les
principales leçons apprises.

Au-delà des objectifs généraux énoncés ci-dessus, l’évaluation aura pour objet
d’émettre des appréciations sur l’approche adoptée par le projet notamment la
collaboration avec les différents pays africains en la matière.
Cet exercice devra également permettre de préciser les modalités sous lesquelles
les activités proposées pourraient être consolidées et étendues pour répondre de la
manière la plus pertinente possible à la problématique de la Réduction des Violences
Armées.

IV- OBJECTIFS

L’objectif global de cette évaluation finale est d’apprécier les résultats du projet ainsi
que l’impact des actions menées en lien avec les objectifs visés.

De façon spécifique, il s’agira pour la mission :
- D’analyser la pertinence des activités réalisées et plus globalement du projet
mis en œuvre par rapport aux problèmes ou besoins identifiés par le projet
- D’identifier les effets des activités de formation sur les bénéficiaires
notamment en termes de Gestion des Risques liés aux Armes et aux
Munitions (sécurisation des armes et munitions dans les pays ayant
bénéficies des activités du projet etc…)
- De mesurer l’efficience du projet (mise en relation « résultats atteints » et
moyens du projet, adéquation et traçabilité de l'exécution administrative &
budgétaire) ;
- D’évaluer l’efficacité du projet en appréciant la mise en oeuvre des activités
et les effets au regard du résultat attendu
- D’apprécier les performances des organisations partenaires (CPADD,
CNLCPAL) en termes de réalisation d’activités ;
- D’apprécier le niveau d’atteinte des résultats par rapport à ceux définis dans
le cadre logique du projet ;
- De proposer des recommandations et des perspectives d'orientations pour
la poursuite du projet
En somme les critères évaluatifs seront focalisés sur les trois piliers du référentiel
qualité HI, notamment, les acteurs, le management du projet et les bénéfices.
Ainsi, les axes suivants devront être pris en compte :
 Axe 1 : les bénéfices, les critères évaluatifs concerneront : le changement
(effets positifs et négatifs), la pérennité, les capacités (les compétences,
l’apprentissage et l’autonomie des partenaires) et la pertinence, la cohérence
du projet avec le mandat de HI, les besoins des populations/partenaires et le
contexte d’intervention
 Axe 2 : le management du projet se focalisera sur la redevabilité aux
populations et aux partenaires, sur la politique de gestion des questions de
risques et sécurité mise en place par l'organisation, sur l’efficacité et
efficience,
 Axe 3 : les acteurs : essentiellement sur les critères de la coopération
(implication des partenaires), la synergie entre les acteurs (collaboration,
complémentarité), la visibilité du bailleur,
Il appartient au consultant de faire une proposition détaillée des questions
évaluatives dans son offre technique.
La liste des questions évaluatives définitives fera l'objet d'une discussion et validation
conjointe entre HI et le consultant en début de processus d'évaluation.

V- METHODOLOGIE
Principales étapes de l’évaluation
A titre indicatif, les activités suivantes sont proposées pour guider l’évaluateur dans
sa méthodologie, les outils de collecte et la construction de son chronogramme de
travail :
• Briefing préliminaire avec le consultant
• Discussions et validation des questions évaluatives et validation du
chronogramme
• Validation des outils de collecte, des zones et groupes d’intérêt de l’évaluation
• Recueil, étude/analyse des documents disponibles ;
• Validation par l’équipe HI (opérationnel, technique et MEAL) des outils
d’évaluation proposés,
• Entretiens avec les partenaires du projet ;
• Prise de contact avec les partenaires internationaux ;
• Entretien à distance avec la Spécialiste Réduction des Violences Armées ;
• Entretien à distance avec le Global Spécialist ;
• Entretien à distance avec le Conseiller Technique ;
• Rencontre avec l’équipe du Bénin (la cheffe projet et le Représentant Pays) ;
• Visites de terrain - collecte de données auprès des acteurs locaux et
bénéficiaires (Direction du Matériel des Armées, Organisations de la Société
Civile etc…) ; en outre, un (1) pays bénéficiaire du projet (Niger) en dehors du
Bénin fera objet de visite dans le cadre de la collecte des données.
• Réunions de restitution ‘à chaud’ avec les partenaires et les équipes de
Handicap International au Bénin,
• Analyse des données et rédaction d’un rapport préliminaire provisoire de la
mission à adresser à Handicap International,
• Rédaction du rapport final et envoi à Handicap International.
Ces différentes phases seront à préciser dans l’offre technique du consultant.
Documentation
Le consultant s’appuiera notamment sur les documents ressources suivants :
Documents de projet initial (narratif, cadre logique, budget) ;
Rapports narratifs et financiers de la phase 1 ;
Différentes conventions de partenariat avec le CPADD et les autres
partenaires ;
Comptes rendus des rencontres de comité de pilotage ;
Documents cadres de Handicap International relatifs aux principales
thématiques du projet (Réduction des Violences Armées) ;
Référentiel qualité de HI ;
Rapport intermédiaire du projet.

VI- CALENDRIER INDICATIF DE LA MISSION
Calendrier indicatif
Le total homme-jour devra être d’environ 30 jours, à affiner en fonction des
propositions.
L’évaluation devra démarrer au plus tard le 06 Avril 2020 avec une remise du
rapport final au plus tard le 15 Mai 2020.
L’évaluateur devra proposer un plan de travail détaillé, faisant apparaître clairement
les différentes phases de l’évaluation, en particulier les différentes étapes de compterendu intermédiaire et final.

VII- LIVRABLES
A la fin de la mission d’évaluation, la première restitution sera faite en français en
présence de l’équipe de Handicap International et des partenaires pour présenter les
premiers résultats à chaud. Un rapport préliminaire sera envoyé à Handicap
International dans les 05 jours suivant la restitution pour relecture et commentaires.
Le rapport final comprenant, entre autres, un résumé exécutif, une description de la
méthodologie utilisée, les principales conclusions et recommandations devra être
envoyé à Handicap International au plus tard le 15 Mai 2020.
Le consultant mettra également à disposition de HI les éléments liés aux
données brutes (base de données) collectées dans le cadre de l’évaluation
NB : Les rapports provisoire et final seront des propriétés exclusives de Handicap
International et du bailleur de fonds. Toute communication ou publication liée au
document du rapport devra faire l’objet d’un accord préalable avec Handicap
International.

VIIII- PROFIL DE CONSULTANT
Personne physique ou morale (bureau d’étude ou consultant indépendant)
Avoir une solide expérience dans l’évaluation des projets (Expérience dans le
domaine de la Réduction des Violences Armées serait un atout)
Expériences professionnelles prouvées d’au moins 5 années
Français oral et écrit courant
Très bonnes capacités communicationnelles et rédactionnelles
Titulaire d’un diplôme universitaire de type master (BAC+5) minimum
Expériences de travail en Afrique de l’ouest et/ou en Afrique centrale

IX-CANDIDATURES
Eléments constitutifs des dossiers de candidature
Une offre technique comprenant :
Lettre de soumission signée adressée au Responsable Pays ;
Présentation du soumissionnaire (CV à jour) et document légal
d’enregistrement ;
Copies des diplômes ainsi que des attestations de bonne fin d’exécution
Une copie de la pièce d’identité ou registre de commerce
La compréhension des enjeux de l’évaluation,
L’organisation et la méthodologie de mise en œuvre de l’évaluation
proposées
Liste des activités proposées considérées comme nécessaires pour
atteindre les objectifs de l’évaluation ainsi que le calendrier d’exécution
envisagé ;
Explication des risques et des hypothèses ayant une incidence sur
l'exécution de l’évaluation ;
Une offre financière comprenant :
Le budget proposé faisant apparaître au minimum :
 Honoraires : tous les honoraires doivent comprendre : la
rémunération effective de l’expert, par jour de travail
 Les déplacements par voie aérienne entre pays, les frais
d’hébergement, visa si besoin
 Les frais de communication et de reproduction
 La marge, qui couvre les frais généraux du prestataire, et les
structures de soutien si besoin.
L’ensemble des honoraires, frais de communication, de déplacement et tout autre
cout doit être inclus dans le budget proposé.
Handicap International viendra en soutien pour le bon déroulement de la mission
les déplacements internes à Cotonou, seront assurés par HI (voiture HI ou taxi).
A noter que pour l’étape de contractualisation, il sera demandé au consultant d’être
en conformité avec l’ensemble des obligations professionnelles, fiscales et sociales
requises.
Le consultant devra fournir toutes les pièces justificatives prouvant la légalité de ses
activités ainsi que les certificats d’assurance adéquats.

Soumission des dossiers de candidature
Les dossiers de candidature complets devront être envoyés par mail à l’adresse
suivante avant le 27 mars 2020, à 12h00 (heure du Bénin) avec en objet la mention
« Candidature Evaluation Finale Projet CAPAF SEC ».
[email protected]

L'Offre expire le 27-03-2020

Localité : Bénin / Cotonou
Domaine : Securité
Niveau : BAC + 5

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Autre poste très intéressant pour vous

↓↓

L’Agence Béninoise pour l’Environnement (ABE) recrute pour plusieurs les postes

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire