togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Chaude réaction de la junte nigérienne suite à la décision de la Cour de justice de l’UEMOA

Réaction De La Junte Nigérienne Suite À La Décision De La Cour De Justice De L'Uemoa

 

La junte militaire au Niger a réagi à la décision de la Cour de justice de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine), qui a rejeté la demande du pays de suspendre les sanctions imposées par l’organisation communautaire.

Le Niger avait demandé un sursis, affirmant que les sanctions avaient des conséquences préjudiciables sans précédent pour le pays enclavé, dépendant fortement des relations économiques avec ses voisins.

Cependant, la Cour a rejeté la demande de la junte, soulignant que le simple retour à l’ordre constitutionnel mettrait fin aux sanctions.

Uemoa

La réaction à Niamey a été négative, le ministre nigérien de la Justice reprochant au juge de nier tout droit de recours à l’État du Niger.

Il a souligné que cette interprétation méconnaissait les dispositions du Protocole additionnel n°1, rappelant que les recours devant la Cour de justice n’avaient pas d’effet suspensif, mais que la cour pouvait ordonner le sursis à l’exécution des actes contestés.

Lire aussi : Niger : Les manifestants anti-Junte militaire réclament la démission du général Abdourahamane Tiani

Malgré le regret de devoir se plier aux injonctions des chefs d’État de l’Uemoa, le ministre a assuré que cette décision n’ébranlerait pas le crédit de cet organe communautaire aux yeux des Nigériens et des citoyens de l’Uemoa. Il a conclu en indiquant que le Niger, avec ses pays amis, prendrait les mesures nécessaires en temps opportun.