Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
GABON : L’EX-DÉPUTÉ EUROPÉEN JO LEINEN DÉÇU PAR JEAN PING
08/07/2020 à 17h01 par La redaction

L’un des derniers soutiens de Jean Ping hors des frontières du Gabon est en train de vaciller. Jo Leinen se dit aujourd’hui déçu par Jean Ping. La cause : l’opposition virulente du patron de la CNR à la dépénalisation de l’homosexualité au Gabon dont Leinen est un ardent défenseur.Il ne lui en restait déjà guère de soutiens à l’extérieur. Jean Ping pourrait encore en perdre.

En tentant, de manière opportuniste, de tirer partie politiquement du débat sur l’homosexualité au Gabon que le gouvernement vient de dépénaliser, l’ex-candidate unique de l’opposition lors de la présidentielle de 2016 vient de « froisser », pour le dire pudiquement, son « ami » Jo Leinen.

Selon ses proches, l’ex-député européen, connu pour sa défense des minorités, notamment sexuelles, n’a pas caché sa déception suite aux positions anti-dépénalisation de l’homosexualité prises ce samedi par Jean Ping. Des positions que l’ex-parlementaire européen juge peu conformes au progressisme que l’opposant invoque quand il sollicite le soutien des diplomates de l’Union européenne dans son combat pour « la vérité des urnes ».

« On ne peut défendre les droits de l’homme à Bruxelles et être contre la dépénalisation de l’homosexualité à Libreville. C’est totalement contradictoire », aurait répété Jo Leinen dont les sentiments à l’endroit de Ping seraient aujourd’hui plus proches de l’ « amertume », voire de « trahison », que de la simple déception.

Pour Jean Ping, le coup est d’autant plus rude que Leinen n’est pas le seul, au sein des instances européennes, à avoir été heurté par ses positions contre la dépénalisation de l’homosexualité, à rebours de l’image progressiste qu’il a tenté de présenter à l’extérieur ces dernières années.

« On ne peut défendre les droits de l’homme à Bruxelles et être contre la dépénalisation de l’homosexualité à Libreville »

C’est ce qu’explique ce diplomate de l’Union européenne dont Jean Ping a recherché le soutien depuis 2016. « Il fallait du courage aux autorités gabonaises pour revenir un an après sur la pénalisation de l’homosexualité. Quand on voit que M. Ping y est opposé, c’est très décevant (…) Depuis quatre ans, il ne cesse de demander notre soutien en se prévalant du respect de la démocratie et des droits de l’Homme. Mais quand il a une occasion de montrer qu’il est le défenseur de ces droits, il leur tourne le dos », déplore, amer, ce diplomate, fin connaisseur du Gabon.

Après avoir perdu nombre de ses supporteurs au Gabon, Ping vient peut-être de perdre certains de ses soutiens les plus précieux à l’extérieur, hypothéquant un peu plus ses chances dans la perspective de l’élection présidentielle de 2023.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 540 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’un des derniers soutiens de Jean Ping hors des frontières du Gabon est en train de vaciller. Jo Leinen se dit aujourd’hui déçu par Jean Ping. La cause : l’opposition virulente du patron de la CNR à la dépénalisation de l’homosexualité au Gabon dont Leinen est un ardent défenseur.Il ne lui en restait déjà guère de soutiens à l’extérieur. Jean Ping pourrait encore en perdre.

En tentant, de manière opportuniste, de tirer partie politiquement du débat sur l’homosexualité au Gabon que le gouvernement vient de dépénaliser, l’ex-candidate unique de l’opposition lors de la présidentielle de 2016 vient de « froisser », pour le dire pudiquement, son « ami » Jo Leinen.

Selon ses proches, l’ex-député européen, connu pour sa défense des minorités, notamment sexuelles, n’a pas caché sa déception suite aux positions anti-dépénalisation de l’homosexualité prises ce samedi par Jean Ping. Des positions que l’ex-parlementaire européen juge peu conformes au progressisme que l’opposant invoque quand il sollicite le soutien des diplomates de l’Union européenne dans son combat pour « la vérité des urnes ».

« On ne peut défendre les droits de l’homme à Bruxelles et être contre la dépénalisation de l’homosexualité à Libreville. C’est totalement contradictoire », aurait répété Jo Leinen dont les sentiments à l’endroit de Ping seraient aujourd’hui plus proches de l’ « amertume », voire de « trahison », que de la simple déception.

Pour Jean Ping, le coup est d’autant plus rude que Leinen n’est pas le seul, au sein des instances européennes, à avoir été heurté par ses positions contre la dépénalisation de l’homosexualité, à rebours de l’image progressiste qu’il a tenté de présenter à l’extérieur ces dernières années.

« On ne peut défendre les droits de l’homme à Bruxelles et être contre la dépénalisation de l’homosexualité à Libreville »

C’est ce qu’explique ce diplomate de l’Union européenne dont Jean Ping a recherché le soutien depuis 2016. « Il fallait du courage aux autorités gabonaises pour revenir un an après sur la pénalisation de l’homosexualité. Quand on voit que M. Ping y est opposé, c’est très décevant (…) Depuis quatre ans, il ne cesse de demander notre soutien en se prévalant du respect de la démocratie et des droits de l’Homme. Mais quand il a une occasion de montrer qu’il est le défenseur de ces droits, il leur tourne le dos », déplore, amer, ce diplomate, fin connaisseur du Gabon.

Après avoir perdu nombre de ses supporteurs au Gabon, Ping vient peut-être de perdre certains de ses soutiens les plus précieux à l’extérieur, hypothéquant un peu plus ses chances dans la perspective de l’élection présidentielle de 2023.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 540 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire