Le pouvoir de l'information à votre portée sur doingbuzz.com
PRÈS DE 800 CIVILS TUÉS PAR DES REBELLES DANS L’EST DE LA RDC EN DIX-HUIT MOIS, SELON L’ONU
07/07/2020 à 18h26 par La redaction

Près de 800 civils ont été tués par le groupe armé des Forces démocratiques alliées (ADF) dans l’est de la République démocratique du Congo depuis janvier 2019, selon un rapport des Nations unies publié lundi 6 juillet, qui dénonce de possibles « crimes contre l’humanité et crimes de guerre ».

Entre janvier 2019 et janvier 2020, les enquêteurs Bureau conjoint de l’Homme (BCNUDH) en République démocratique du Congo ont documenté « les exécutions sommaires d’au moins 496 civils – 142 femmes, 25 enfants et 329 hommes ». 297 autres personnes ont péri de février à juin 2020. Des attaques qui ont notamment touché le territoire de Beni, au Nord-Kivu, et dans les environs d’Irumu et Mambasa, en Ituri.

D’après les Nations unies, « la majorité des victimes ont été tuées à l’arme blanche et par balles » et « des familles entières ont été décimées (…), y compris de très jeunes enfants et des personnes âgées ». L’ensemble des « atteintes aux droits de l’homme » (tueries, enlèvements, pillages, recrutement d’enfants…) attribuables aux ADF ont augmenté de « près de 69 % » par rapport à la même période de l’année précédente, selon le rapport et « pourraient constituer, par leur nature et leur ampleur, des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre », ajoute le Bureau.

« Pillage de vivres et de médicaments »

Venus d’Ouganda, les Forces démocratiques alliées (ADF) se sont installés en 1986 dans la région de Beni. Dans les années 2000, les rebelles se sont consacrés à « l’établissement d’un réseau d’affaires avec la République démocratique du Congo et les pays voisins (Burundi, Ouganda, Tanzanie) et des individus au sein des appareils sécuritaires de ces Etats qui leur fournissent armes, munitions et protection en échange d’avantages économiques et financiers provenant des trafics d’or, de bois et de produits agricoles », note le rapport.

Affaiblis par les campagnes militaires menées par l’armée congolaise dans le cadre de l’opération Sukola I en 2014, les ADF se sont réorganisés en s’éparpillant dans les provinces du Nord-Kivu et d’Ituri. Dès octobre 2014, ils multiplient les attaques contre les civils, faisant plusieurs centaines de morts.

 

Les tueries se sont encore intensifiées après « le lancement par l’armée congolaise, à partir du 30 octobre 2019, d’opérations militaires d’envergure contre les ADF », selon le rapport. « La fermeture de certaines bases militaires de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco) » a également contribué à cette recrudescence des attaques, reconnaît le BCNUDH, évoquant « le pillage des vivres et des médicaments ».

Les forces de sécurité congolaises ont aussi commis des atteintes aux droits humains, relève l’organe spécialisé, qui a ainsi documenté, du 30 octobre 2019 à la fin du mois de janvier 2020 « les exécutions extrajudiciaires de huit civils (six hommes et deux femmes) par des militaires ».

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 864 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Nigéria : Deux enfants brûlés vifs pour avoir volé de la nourriture

08/08/2020

Nigéria :...

Jour après jour, les nombreux drames qui...
Candidature d'Alassane Ouattara : Les manifestations se multiplient

08/08/2020

Candidature d’Alassane...

Les sympathisants des partis de l’opposition ne...
La réponse cinglante de Doumbia Major à Meiway sur OUATTARA

08/08/2020

La réponse...

Le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé...
Côte d'ivoire : une dizaine de personnes auraient été tuées par électrocution (video)

08/08/2020

Côte d’ivoire...

Une dizaine de personnes auraient été tuées...
Me. Zeus AJAVON est accusé d’avoir des positions pas claires, une double face suite à la dernière élection présidentielle. Il est accusé d’être changeant en tenant un discours le matin et un autre le soir.

07/08/2020

Togo : Le...

Me. Zeus AJAVON est accusé d’avoir des...
hamed-bakayoko-ma-priorite-est-dinstaurer-dialogue

07/08/2020

Hamed Bakayoko...

Ce mardi 4 août 2020, Hamed Bakayoko...
Les Africains fustigent la candidature d'Alassane Ouattara sur Twitter

07/08/2020

Les Africains...

L’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara pour...
Charles Blé Goudé à Alassane Ouattara : « Savoir partir, est un art»

07/08/2020

Charles Blé...

Charles Blé Goudé est convaincu que tout...
« Alassane Ouattara n’a pas su guider la Côte d’Ivoire vers la sortie définitive de l’autoritarisme »

07/08/2020

« Alassane Ouattara...

Le professeur de philosophie Amadou Sadjo Barry...
3e mandat de Ouattara : Guillaume Soro convoque une réunion d’urgence à Paris

07/08/2020

3e mandat...

Après le discours d’Alassane Ouattara à la...
Cameroun: révélations tristes de Mabouang Kessack sur la vie misérable de Tataw Stephen

07/08/2020

Cameroun: révélations...

L’ancien capitaine des lions indomptables du Cameroun...
Côte d’Ivoire : plusieurs ossements humains découverts sur un chantier à Yopougon

07/08/2020

Côte d’Ivoire...

Une découverte assez surprenante a été faite...
Échanges du Premier Ministre Hamed Bakayoko avec le FPI, PDCI-RDA et RHDP : ce qu’il faut savoir !

07/08/2020

Échanges du...

Fraîchement nommé Premier Ministre de la Côte d’Ivoire, Hamed...
Arabie Saoudite : une ghanéenne fouettée pour avoir couché avec un soudanais – vidéo

07/08/2020

Arabie Saoudite...

Une vidéo est devenue virale au Ghana,...
Côte d’Ivoire: Plus de doute, Alassane Ouattara est candidat pour un 3e mandat.

07/08/2020

Côte d’Ivoire:...

À l’occasion d’un discours très attendu à...
Après 114 ans, le zoo du Bronx s’excuse d’avoir exposé un pygmée congolais dans sa maison de singes

07/08/2020

Après 114...

La Wildlife Conservation Society (WCS), l’organisation qui...
Présidentielle aux Etats-Unis: Découvrez l’étrange colistière de Kanye West

06/08/2020

Présidentielle aux...

Ça fait un moment que Kanye West...
Présidentielle : Pascal Affi N’Guessan prêt à soutenir la candidature de Laurent Gbagbo

06/08/2020

Présidentielle : Pascal...

Pascal Affi N’Guessan a toujours été vu...
Côte d’ivoire : Un panel sur le parcours politique de Laurent Gbagbo

06/08/2020

Côte d’ivoire :...

L’ancien président Laurent Gbagbo a toujours des...
Suzanne Shank: la femme la plus puissante de Wall Street ayant réalisé 1000 milliards de dollars de transactions

06/08/2020

Suzanne Shank:...

Suzanne Shank est considérée comme la première...

Près de 800 civils ont été tués par le groupe armé des Forces démocratiques alliées (ADF) dans l’est de la République démocratique du Congo depuis janvier 2019, selon un rapport des Nations unies publié lundi 6 juillet, qui dénonce de possibles « crimes contre l’humanité et crimes de guerre ».

Entre janvier 2019 et janvier 2020, les enquêteurs Bureau conjoint de l’Homme (BCNUDH) en République démocratique du Congo ont documenté « les exécutions sommaires d’au moins 496 civils – 142 femmes, 25 enfants et 329 hommes ». 297 autres personnes ont péri de février à juin 2020. Des attaques qui ont notamment touché le territoire de Beni, au Nord-Kivu, et dans les environs d’Irumu et Mambasa, en Ituri.

D’après les Nations unies, « la majorité des victimes ont été tuées à l’arme blanche et par balles » et « des familles entières ont été décimées (…), y compris de très jeunes enfants et des personnes âgées ». L’ensemble des « atteintes aux droits de l’homme » (tueries, enlèvements, pillages, recrutement d’enfants…) attribuables aux ADF ont augmenté de « près de 69 % » par rapport à la même période de l’année précédente, selon le rapport et « pourraient constituer, par leur nature et leur ampleur, des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre », ajoute le Bureau.

« Pillage de vivres et de médicaments »

Venus d’Ouganda, les Forces démocratiques alliées (ADF) se sont installés en 1986 dans la région de Beni. Dans les années 2000, les rebelles se sont consacrés à « l’établissement d’un réseau d’affaires avec la République démocratique du Congo et les pays voisins (Burundi, Ouganda, Tanzanie) et des individus au sein des appareils sécuritaires de ces Etats qui leur fournissent armes, munitions et protection en échange d’avantages économiques et financiers provenant des trafics d’or, de bois et de produits agricoles », note le rapport.

Affaiblis par les campagnes militaires menées par l’armée congolaise dans le cadre de l’opération Sukola I en 2014, les ADF se sont réorganisés en s’éparpillant dans les provinces du Nord-Kivu et d’Ituri. Dès octobre 2014, ils multiplient les attaques contre les civils, faisant plusieurs centaines de morts.

 

Les tueries se sont encore intensifiées après « le lancement par l’armée congolaise, à partir du 30 octobre 2019, d’opérations militaires d’envergure contre les ADF », selon le rapport. « La fermeture de certaines bases militaires de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco) » a également contribué à cette recrudescence des attaques, reconnaît le BCNUDH, évoquant « le pillage des vivres et des médicaments ».

Les forces de sécurité congolaises ont aussi commis des atteintes aux droits humains, relève l’organe spécialisé, qui a ainsi documenté, du 30 octobre 2019 à la fin du mois de janvier 2020 « les exécutions extrajudiciaires de huit civils (six hommes et deux femmes) par des militaires ».

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 864 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :