togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Le pape François au cœur d’une controverse après avoir insulté les g@ys

Pape François

Le pape François s’est retrouvé une nouvelle fois au cœur d’une controverse après avoir prétendument répété une insulte homophobe, quelques semaines seulement après avoir dû s’excuser d’avoir utilisé un terme similaire.

Les derniers commentaires du pape ont suscité l’indignation et la déception des défenseurs des droits des personnes LGBTQ+ et du grand public, jetant une ombre sur ses efforts précédemment loués pour favoriser l’inclusion au sein de l’Église catholique.

La récidive du Pape François

Le 20 mai, lors d’une réunion à huis clos avec des évêques italiens, le pontife de 87 ans aurait utilisé le terme « frociaggine », un argot italien offensant pour désigner l’homosexualité. L’agence de presse italienne ANSA a rapporté que le pape François a répété le terme le 11 juin lors d’une réunion avec des prêtres romains, déclarant qu’« il y a un air de f***** au Vatican ».

85398871 13520043 Born In Buenos Aires Argentina Francis First Language Is Spanish A 19 1718150089432

Il a ensuite suggéré que les jeunes hommes ayant des tendances homosexuelles ne devraient pas être autorisés à entrer dans les séminaires, les collèges qui forment les futurs prêtres.

Lire aussi : Le Pape François critique ouvertement la politique migratoire des États-Unis

Messages contradictoires

Cet incident fait suite à une précédente controverse dans laquelle le pape François avait tenu des propos similaires, déclarant que les homosexuels ne devraient pas être admis dans les séminaires de l’Église car « il y a déjà trop de f*****ry » au sein de l’institution ». Le Vatican a ensuite présenté ses excuses, précisant que le pape n’avait pas l’intention d’utiliser un langage homophobe et exprimant ses regrets pour l’offense causée.

Le service de presse du Vatican a fait référence à une déclaration antérieure concernant la réunion du 11 juin, dans laquelle le pape soulignait l’importance d’accueillir les homosexuels dans l’Église tout en appelant à la prudence quant à leur admission dans les séminaires. Cette dualité dans ses déclarations en a déconcerté et frustré plus d’un, car elle semble saper les progrès accomplis dans la création d’un environnement plus inclusif.

Le Pape François Sous Le Feu Des Critiques Pour Des Propos Sur Les Homosexuels

À la suite de l’incident initial, certains évêques anonymes ont suggéré que le pape, étant argentin, n’avait peut-être pas pleinement compris le caractère offensant du terme italien qu’il avait utilisé. Cependant, la répétition de l’insulte a conduit de nombreuses personnes à remettre en question cette explication et à se demander si elle n’indique pas une résistance plus profonde à l’acceptation totale des personnes LGBTQ+ au sein de l’Église.

Lire aussi : Le pape François s’interdit la télévision : « Un prêtre ne peut pas regarder de telles choses »

Un pas en arrière pour les droits des personnes LGBTQ+

Les remarques du pape François ont été accueillies par des rires incrédules et ont suscité l’inquiétude des évêques, comme le rapporte le journal italien Corriere della Sera. Ces commentaires représentent un revers important pour les militants LGBTQ+ qui se sont efforcés de réformer la position de l’Église sur les droits des personnes LGBTQ+. Les efforts précédents du pape pour créer un environnement plus inclusif semblent désormais éclipsés par ces récentes déclarations.

Les défenseurs des droits des personnes LGBTQ+ et leurs alliés ont exprimé leur déception et leur indignation face aux propos du pape. Nombreux sont ceux qui estiment que ses commentaires trahissent un manque d’engagement sincère en faveur de l’inclusion et du respect de tous les individus, quelle que soit leur orientation sexuelle. Ces incidents ont conduit à de nouveaux appels pour que l’Église prenne des mesures concrètes afin de devenir une institution véritablement accueillante et acceptante pour les personnes LGBTQ+.

Le Pape François Critique Ouvertement La Politique Migratoire Des États-Unis