Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Operation Brothers : le Argo de Netflix enfile les clichés
01/08/2019 à 11h25 par La redaction

Le film porté par Chris Evans n’atteint pas des sommets.

Si Netflix sait miser sur des long-métrages ambitieux (Beast of no Nation, Aucun homme ni DieuThe Ballad of Buster Scruggs), voire carrément arty (Roma, le chef d’œuvre en noir et blanc d’Alfonso Cuaron), les films originaux du géant de la SVOD ont généralement une fonction plus terre à terre. Celle d’offrir un bon divertissement à ses abonnés avec des productions pas trop ampoulées qu’on regarde pour se détendre après une dure journée, attiré par un casting alléchant. Birdbox (avec Sandra Bullock), Bright (avec Will Smith), Triple Frontière (avec Ben Affleck et Oscar Isaac)… les exemples récents ne manquent pas.

Autant le dire tout de suite, Operation Brothers est à classer dans cette catégorie des DTN (Direct to Netflix). Projet sauvé des tiroirs de Fox Searchlight, avec un pitch promettant de l’aventure, qui plus est inspiré d’une histoire vraie (une mission de sauvetage de Juifs éthiopiens entre le Soudan et Israël dans les années 1980), et une distribution menée par Chris "Captain America" Evans, avec quelques têtes bien connues en renfort (Ben Kingsley, Michael K. Williams, Michiel Huisman), le long-métrage réunit tous les ingrédients du potentiel hit Netflix. Mais est-ce que ça donne un bon film ?

Ceux qui regarderont Operation Brothers pour prendre leur dose de Chris Evans, dont on ne sait pas si on le reverra dans le MCU après les évènements d’Avengers : Endgame, seront servis. Chris Evans est barbu et beau à tomber. Chris Evans abandonne sa fille pour sauver des enfants africains. Chris Evans est célibataire (sa femme l’a plaqué). Chris Evans fait des pompes et des tractions. Chris Evans défie sa hiérarchie. Chris Evans marche torse nu (pas rasé) sur "Just an Illusion" d’Imagination. Chris Evans fait des conneries mais il demande pardon après alors personne ne lui en veut parce que c’est Chris Evans.

Chris Evans, en revanche, ne peut sauver le film de ses scories. Comme on pouvait le craindre, Operation Brothers met de côté le sujet principal de son histoire (les Juifs éthiopiens rapatriés en Israël), donnant trop peu de place aux réfugiés (menés par Michael K. Williams, qui lâche la meilleure réplique du film : "ce n’est pas une mission, c’est ma vie") et n’échappe pas au complexe du white savior (ce syndrome de l'Occidental qui pense que lui seul peut sauver le monde). Sans surprise, le film nous apprend d’ailleurs que le personnage d’Ari Levinson (Chris Evans) est motivé par les fantômes de son passé.

Operation Brothers aurait gagné à éviter certains clichés (la sempiternelle scène de recrutement), et aussi à éviter quelques fautes de ton. Notamment cette transition dérangeante entre une scène de rigolade et l’exécution de réfugiés à coup de balle dans la nuque. De fait, le film ne semble pas conscient de la gravité de son sujet. Et, contrairement au Argo de Ben Affleck, les séquences de tension tombent souvent à l’eau. Gideon Raff a pourtant été assistant de Doug Liman, un maitre du genre (Jason Bourne, The Wall). Mais c’était sur Mr. et Ms. Smith. Ceci explique sans doute cela.

Operation Brothers est donc au mieux un bon petit film, hanté parce qu’il aurait pu être. Dommage, car Chris Evans et son équipe de durs à cuire (dont un convaincant Alessandro Nivola) avaient sans doute mieux à nous offrir.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 545 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Samuel Eto'o tacle violemment France Football

20/10/2020

Samuel Eto’o...

Samuel Eto'o tacle violemment le magazine  France...
RHDP : Cette grosse faute détectée dans un de ses tweets

20/10/2020

RHDP : Cette...

Une grosse faute a été détectée dans...
Insolite : un vaudou devant l’ambassade du Togo à Paris (photo)

20/10/2020

Insolite :...

Dans la matinée de ce dimanche 18...
Patokh Chodiev: comment un milliardaire a réussi

20/10/2020

Patokh Chodiev:...

Toute personne ayant eu du succès voit...
Côte d’Ivoire / Présidentielle 2020: voici ce que la mission de la CEDEAO recommande à l’opposition

20/10/2020

Côte d’Ivoire...

Une mission est arrivée ce dimanche 18...
Campagne / Ouattara se moque de Bédié et Affi : ” Ils n’ont pas d’argent…”

20/10/2020

Campagne /...

Le candidat Alassane Ouattara a raillé ses...
Violences contre le 3e mandat / Soro en colère : ” ADO assassine les Ivoiriens…”

20/10/2020

Violences contre...

Le Président de Générations et peuples Solidaires...
Présidentielle en Guinée / L’opposant Cellou Dalein Diallo revendique la victoire

20/10/2020

Présidentielle en...

L’opposant guinéen vient contre toute attente de...
Insolite : trois soleils aperçus à Mohe en Chine

20/10/2020

Insolite :...

Les phénomènes terrestres ne finiront pas d’étonner...
Tensions en Côte d’Ivoire / Des véhicules de transport incendiés à Yopougon

20/10/2020

Tensions en...

Des minicars de transport communément appelés “Gbaka...
Qui est en réalité Cellou Dalein Diallo, le farouche opposant d'Alpha Condé ?

19/10/2020

Qui est...

Economiste de formation, Cellou Dalein Diallo est...
Présidentielle en Guinée : ça chauffe

19/10/2020

Présidentielle en...

Les esprits s’échauffent dans tous les camps...
Port de masque : L’arrêté du ministre de l’Intérieur prorogé de 3 mois (communiqué)

19/10/2020

Port de...

Le gouvernement ne veut pas de relâchement...
Coronavirus : Voici le bilan établi ce 19 octobre dans le monde

19/10/2020

Coronavirus :...

Les conséquences économiques et humaines du coronavirus...
Ousmane Sonko attristé par le Rappel à Dieu des 3 enfants du Khalif des Layénes en 48 heures

19/10/2020

Ousmane Sonko...

En l’espace de 2 jours le Khalif...
Sénégal/ Education: Le cri de cœur des albinos

19/10/2020

Sénégal/ Education:...

Au Sénégal, 98% des albinos sont analphabètes....
Présidentielle en Guinée : Les résultats non-proclamés installent un bras de fer

19/10/2020

Présidentielle en...

A peine le premier tour de la...
Dernière minute – Guinée : Cellou Dalein Diallo annonce sa victoire (vidéo)

19/10/2020

Dernière minute...

Cellou Dalein Diallo crie victoire ! « Mes chers...
Urgent Guinée: Sondages sortie des Urnes, President Alpha perdu

19/10/2020

Urgent Guinée:...

Urgent_Guinée🇬🇳: Sondages sortie des Urnes Mamadou Cellou...
Chine : le coronavirus  détecté sur l'emballage d'aliments congelés

19/10/2020

Chine :...

Le Centre chinois de contrôle et de...

Le film porté par Chris Evans n’atteint pas des sommets.

Si Netflix sait miser sur des long-métrages ambitieux (Beast of no Nation, Aucun homme ni DieuThe Ballad of Buster Scruggs), voire carrément arty (Roma, le chef d’œuvre en noir et blanc d’Alfonso Cuaron), les films originaux du géant de la SVOD ont généralement une fonction plus terre à terre. Celle d’offrir un bon divertissement à ses abonnés avec des productions pas trop ampoulées qu’on regarde pour se détendre après une dure journée, attiré par un casting alléchant. Birdbox (avec Sandra Bullock), Bright (avec Will Smith), Triple Frontière (avec Ben Affleck et Oscar Isaac)… les exemples récents ne manquent pas.

Autant le dire tout de suite, Operation Brothers est à classer dans cette catégorie des DTN (Direct to Netflix). Projet sauvé des tiroirs de Fox Searchlight, avec un pitch promettant de l’aventure, qui plus est inspiré d’une histoire vraie (une mission de sauvetage de Juifs éthiopiens entre le Soudan et Israël dans les années 1980), et une distribution menée par Chris "Captain America" Evans, avec quelques têtes bien connues en renfort (Ben Kingsley, Michael K. Williams, Michiel Huisman), le long-métrage réunit tous les ingrédients du potentiel hit Netflix. Mais est-ce que ça donne un bon film ?

Ceux qui regarderont Operation Brothers pour prendre leur dose de Chris Evans, dont on ne sait pas si on le reverra dans le MCU après les évènements d’Avengers : Endgame, seront servis. Chris Evans est barbu et beau à tomber. Chris Evans abandonne sa fille pour sauver des enfants africains. Chris Evans est célibataire (sa femme l’a plaqué). Chris Evans fait des pompes et des tractions. Chris Evans défie sa hiérarchie. Chris Evans marche torse nu (pas rasé) sur "Just an Illusion" d’Imagination. Chris Evans fait des conneries mais il demande pardon après alors personne ne lui en veut parce que c’est Chris Evans.

Chris Evans, en revanche, ne peut sauver le film de ses scories. Comme on pouvait le craindre, Operation Brothers met de côté le sujet principal de son histoire (les Juifs éthiopiens rapatriés en Israël), donnant trop peu de place aux réfugiés (menés par Michael K. Williams, qui lâche la meilleure réplique du film : "ce n’est pas une mission, c’est ma vie") et n’échappe pas au complexe du white savior (ce syndrome de l'Occidental qui pense que lui seul peut sauver le monde). Sans surprise, le film nous apprend d’ailleurs que le personnage d’Ari Levinson (Chris Evans) est motivé par les fantômes de son passé.

Operation Brothers aurait gagné à éviter certains clichés (la sempiternelle scène de recrutement), et aussi à éviter quelques fautes de ton. Notamment cette transition dérangeante entre une scène de rigolade et l’exécution de réfugiés à coup de balle dans la nuque. De fait, le film ne semble pas conscient de la gravité de son sujet. Et, contrairement au Argo de Ben Affleck, les séquences de tension tombent souvent à l’eau. Gideon Raff a pourtant été assistant de Doug Liman, un maitre du genre (Jason Bourne, The Wall). Mais c’était sur Mr. et Ms. Smith. Ceci explique sans doute cela.

Operation Brothers est donc au mieux un bon petit film, hanté parce qu’il aurait pu être. Dommage, car Chris Evans et son équipe de durs à cuire (dont un convaincant Alessandro Nivola) avaient sans doute mieux à nous offrir.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 545 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire