En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3

Mahamudu Bawumia : Le Vice-président du Ghana lance sa campagne présidentielle



Le vice-président du Ghana, Mahamudu Bawumia, a officiellement lancé sa campagne présidentielle à Accra le 8 février 2024, mettant en avant son bilan économique et son engagement envers la numérisation. Candidat du Nouveau parti patriotique (NPP), Bawumia se mesure à l’ancien président John Dramani Mahama du Congrès national démocratique (NDC), dans une élection présidentielle qui s’annonce serrée.

Bawumia a débuté son discours intitulé « Le prochain chapitre du Ghana » en soulignant les défis économiques auxquels le pays a été confronté au cours des dernières années. Malgré une économie en crise héritée de son prédécesseur, Bawumia a affirmé que son gouvernement avait travaillé dur pour résoudre les problèmes et stabiliser la situation.

Lire aussi : Macky Sall appelle à l’organisation d’une présidentielle pacifique

Devant un auditorium plein à craquer, le candidat a mis l’accent sur sa vision de faire du secteur privé le moteur de la croissance, visant ainsi à créer des emplois pour les jeunes et à développer les infrastructures. Il a également annoncé son intention de réduire le nombre de ministres pour optimiser les dépenses gouvernementales.

En réfléchissant à la crise économique de 2022, Bawumia a souligné les mesures prises pour stabiliser l’économie, y compris une réduction de l’inflation et une stabilisation de la monnaie locale. Cependant, l’opposition cherche à présenter l’accord avec le FMI comme une critique de l’échec supposé de la gestion économique du NPP.

Le candidat a également abordé la question de la numérisation, déclarant son objectif d’éliminer la fracture numérique en augmentant le taux de pénétration d’internet à près de 100%. Il prévoit d’élargir l’assiette fiscale et d’augmenter la collecte des recettes grâce à la numérisation, soulignant ainsi son engagement envers la modernisation du pays.

Alors que l’élection présidentielle approche, l’économie restera un thème central de la campagne, avec les deux principaux candidats présentant des visions différentes pour l’avenir économique du Ghana.

 

 

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !