La Royal Air Maroc forcée de s’inventer un nouveau modèle


Video player

Le plan social et la réduction du nombre d’appareils ne suffiront pas à redynamiser la compagnie marocaine, qui va devoir revoir son business plan.

En 2011, les pilotes de la Royal Air Maroc avaient consenti une baisse de 10 % sur leur masse salariale, permettant de réaliser 235 millions de dirhams d’économies sur deux ans. Et ils étaient prêts cette fois-ci à concéder 40 millions d’euros pour participer au sauvetage de la compagnie.

C’était compter sans le licenciement de 66 d’entre eux (sur 140 salariés), « à 70 % syndiqués », déplore-t-on au sein de l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL). Ce qui porterait les effectifs de pilotes de la RAM de 500 à 300 (en tenant compte des licenciements survenus ces derniers mois).

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire