Insolite Sénégal

Sénégal : une jeune femme accouche dans une toilette et tue le bébé

Sénégal : une jeune femme accouche dans une toilette et tue le bébé

L’adultère n’engendre décidément rein de bon. Pour cacher à son mari sa grossesse après l’adultère, un jeune femme sénégalaise a été obligée de commette le pire. Elle a caché la grossesse à sa belle famille et a ensuite accouché dans une toilette avant d’enterrer le bébé. Finalement découverte, son acte lui vaut la case prison.

La jeune femme de 23 ans, des initiales P.N, est originaire du village de Thiara dans le département de Goudiry au Sénégal. Elle s’est mariée à un homme basé en France. Étant donné que son homme, le seul pouvant le satisfaire est loin d’elle, ses pulsions ne l’ont pas épargnée. Un jour, elle s’est rendue à Dakar dans le but de travailler. Mais, le vide laissé par son mari voulait être comblé. Cela a été fait grâce à un homme avec qui la jeune sénégalaise a eu une relation amoureuse.

À lire aussi :   Réouverture de frontières : La Guinée et le Sénégal ont trouvé un terrain d'entente

Lire aussi : Chine : il trouve leur bébé « moche » et porte plainte contre son épouse

Elle a passé du bon moment à Dakar avec son amant qui a laissé sa semence sans le savoir. De leurs parties de plaisir, est née une grossesse non-désirée. À Thiaroye où elle est revenue, P.N a tout fait pour cacher la vérité à ses proche notamment à sa belle famille. Elle a réussi à cacher sa grossesse jusqu’à terme. Le jour du travail, elle a commis l’irréparable. La jeune femme est allée dans une toilette où elle a accouché. Ensuite, elle a tué puis enterré son bébé dans un trou.

À lire aussi :   Sénégal: «Cirque noir», la série à couper le souffle qui fait débat à Dakar

Lire aussi : Gabon : Un élève condamné à 2 mois de prison pour avoir insulté une femme de « bordelle »

Le corps du bébé a finalement été découvert étant en putréfaction. C’est au fond d’un trou dans la maison familiale que la mauvaise surprise a été découverte. La jeune femme n’a pas nié les faits, elle a reconnu avoir commis cette erreur à Dakar qui a engendré toute cette suite de bourdes. La famille ne pouvait fermer les yeux sur cet acte criminel.

P.N a été déférée au parquet du procureur de la république puis placée sous mandat de dépôt. Le parquet de la chambre criminelle de Tambacounda a requis une peine de 25 ans d’emprisonnement. Elle sera fixée sur son sort le 25 mars prochain.

À lire aussi :   Belgique : une femme bannie d'un zoo à cause de sa relation avec un chimpanzé

Avec Abidjanshow

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire