Actualités Sénégal

Deux télévisions suspendues au Sénégal après avoir diffusé des images de troubles à Dakar

Deux télévisions suspendues Sénégal après avoir diffusé images de troubles à Dakar

Les autorités sénégalaises ont annoncé, jeudi, avoir suspendu pour 72 heures deux télévisions privées, coupables selon elles d’avoir diffusé « en boucle » les images des troubles provoqués par l’arrestation du principal opposant au pouvoir, Ousmane Sonko.

Le signal de deux télévisions privées a été suspendu pour 72 heures par les autorités sénégalaises. Elles se rendues coupables, selon le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA), de diffuser « en boucle » les images des troubles provoqués par l’arrestation du principal opposant, Ousmane Sonko.

La décision annoncée dans des communiqués par le CNRA concerne les chaînes Sen TV et Walf TV. Elle prend effet ce jeudi 4 mars à 17 h (GMT et locales) à dimanche à la même heure, a indiqué le CNRA.

À lire aussi :   Sénégal: un étudiant se déguise en femme pour passer le bac à la place de sa copine

Une « couverture irresponsable »

Le CNRA avait lancé mercredi soir une mise en garde aux médias contre la diffusion de contenus faisant « explicitement ou implicitement l’apologie de la violence », incitant à des troubles à l’ordre public, ou « de nature à constituer une menace sur la stabilité nationale ou la cohésion sociale ».

 

Des manifestations ont éclaté après l’arrestation de l’opposant Ousman Sonko
NW216768 A 01 20210304

Il avait montré du doigt Sen TV et Walf TV, ainsi qu’une troisième télévision, les accusant de diffuser « des appels répétés au soulèvement populaire » et « des images d’insurrection en boucle ». Il les avait mises en demeure de cesser « immédiatement cette couverture irresponsable », sous peine d’être suspendues pour 72 heures, voire plus en cas de récidive.

À lire aussi :   Livrema.com, la plateforme de livraison de plats africains au Sénégal

Sen TV et Walf TV ont « persisté dans (leur) logique de violation de la réglementation en diffusant en boucle des images de violence », dit le CNRA dans les communiqués annonçant la suspension jeudi.

Avec AFP

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire