Israël : des Palestiniens abattu par les forces israéliennes


Video player

 

Les forces israéliennes ont abattu trois Palestiniens, dont un adolescent, lors d’incidents distincts en Cisjordanie occupée et dans le désert du Negev.

« Lors d’un raid israélien sur le vaste camp de réfugiés de Balata dans la ville de Naplouse, au nord du pays, Nader Rayan, 17 ans, est mort ce 14 mars après avoir reçu une balle dans la tête, la poitrine et la main », a annoncé le ministère palestinien de la Santé.

Un porte-parole de la police des frontières israélienne a confirmé qu’un Palestinien avait été tué. « Un terroriste a tiré sur nos troupes qui ont riposté et l’ont tué », a-t-il affirmé.

Le raid israélien sur Balata a abouti à l’arrestation d’un Palestinien recherché, Ammar Arafat, qui a été arrêté après que sa maison ait été prise d’assaut par les forces de l’ordre.

Il faut souligner qu’Arafat était recherché par Israël depuis plusieurs mois. Son domicile a été perquisitionné à plusieurs reprises et sa famille a reçu des menaces de mort s’il ne se rendait pas.

Des affrontements ont éclaté après son arrestation, alors que les troupes israéliennes et les hommes armés palestiniens échangeaient des coups de feu.

Un deuxième décès est survenu dans le camp de réfugiés de Qalandiya, à la périphérie nord de Jérusalem.

Il s’agit d’Alaa Shaham. La vingtaine, il a été tué d’une balle dans la tête. Six autres Palestiniens ont été blessés par balles réelles.

Qalandiya abrite le principal point de contrôle entre Jérusalem-Est annexée et la Cisjordanie.

Les raids des forces israéliennes dans les camps de réfugiés surpeuplés sont fréquents, entraînent souvent des morts et sont considérés par les Palestiniens comme un moyen de maintenir l’occupation israélienne.

Hors Jérusalem-Est, la Cisjordanie abrite quelque quatre cent soixante-quinze mille Israéliens qui vivent dans des colonies considérées comme illégales par la communauté internationale.

Le Naqab abrite trois cent mille citoyens palestiniens bédouins d’Israël, dont la majorité vit dans des villages non reconnus. En conséquence, ils souffrent d’un manque de services de base tels que l’eau et l’électricité, contrairement aux villes juives voisines.

Les partis politiques palestiniens ont condamné les meurtres survenus ce 14 mars. Dans un communiqué, le Front Populaire de gauche pour la Libération de la Palestine (FPLP) a déclaré : « La résistance globale est le moyen le plus efficace de résister à l’ennemi sioniste ».

Le porte-parole du Hamas, Abdullatif al-Qanou quant à lui précise : « Le sang des martyrs continuera d’alimenter la révolution de notre peuple contre l’occupant sioniste ».

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Israël : des Palestiniens abattu par les forces israéliennes Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire