Chypre : Le parti au pouvoir garde la majorité au Parlement

A Chypre, le parti conservateur a pu garder l’avantage lors de l’élection législative. Appelés aux urnes ce dimanche 30 mai, les chypriotes ont eu à choisir entre 21 partis pour 56 sièges de députés au Parlement.

Les résultats du vote montrent que le parti conservateur DISY du président Níkos Anastasiádis reste majoritaire, suivi par le parti communiste AKEL. Les conservateurs obtiennent 27% des voix, tandis que le parti communiste Akel remporte 22% des voix et le parti ultranationaliste Elam récolte 6,78% des voix.

Le parlement est aujourd’hui fragmenté, avec sept partis différents. Même le contexte actuel est complexe avec des négociations de réunification qui ne portent pas de fruits.

Cette élection est considérée comme étant un test avant les présidentielles de 2023. En effet, Chypre est divisée entre ses populations chypriotes grecque et turque, depuis le coup d’Etat d’Ankara en 1974. Le gouvernement contrôle la partie chypriote grecque – dotée d’un système monocaméral.

Le pays connait une crise sans pareille à cause d’une affaire de passeports en or. Ce dispositif controversé permettait d’établir des passeports à de personnes fortunées en échange d’investissements. Après la diffusion d’une enquête de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera, sur des abus présumés de ce programme à destination de riches investisseurs, tout a changé.

Le gouvernement a décidé de supprimer les «passeports en or» en raison «de failles de longue date, abus et exploitation des dispositions du programme d’investissement». 4.000 personnes avaient bénéficié du dispositif lancé en 2007.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire