...

France : l’inflation risque d’augmenter le budget des JO 2024


Video player

L’inflation actuelle est perçue comme un facteur important pesant sur l’organisation des JO 2024. Les craintes se font sentir au vu de la guerre en Ukraine et la crise économique qui secouent le monde.

À deux ans des Jeux Olympiques de Paris, le comité organisateur tient mardi 12 juillet un Conseil d’administration décisif. Dernière ligne droite avant cet événement, le public sera situé sur les craintes concernant une explosion des coûts en terme d’organisation.

Mais en attendant, le comité d’organisation fait preuve de sérénité. Le transport de marchandises, indispensable pour les Jeux induit des tarifs de plus en plus explosifs. Malgré cela, il n’y a « pas de panique », dit-on du côté du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques (Cojo), en s’appuyant sur la capacité  » à évaluer et anticiper les risques en temps réel ».

D’après le comité d’audit des JO, il y a lieu de trouver de nouveaux partenaires pour faire face aux charges financières. Chercher un nouveau partenaire « premium » au même titre qu’Orange ou Sanofi pourrait sauver la situation. Il y en a déjà cinq, il en faudrait finalement un sixième. « On a déjà contractualisé 20 entreprises. On vient d’annoncer Carrefour comme nouveau partenaire premium. On est dans notre trajectoire de financement, on sera à 80% en fin d’année. C’était notre objectif dès 2018 », rappelle Tony Estanguet, président du Cojo, sur franceinfo mardi. Il est suggéré que les jeux soient organisés sur des sites appropriés. Cela signifie la mise en place d’une carte de jeu.

👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

Ainsi, les épreuves de tir doivent notamment quitter la Seine-Saint-Denis, pour le Centre national de tir sportif de Châteauroux-Déols (CNTS). Selon le journal L’Équipe cela permettrait d’éviter le coût d’installations temporaires autour de 17 millions d’euros à La Courneuve, tout en s’acquittant de la location du CNTS dont le montant serait désormais à un chiffre. Le président du Cojo a aussi rejeté l’idée d’un éventuel « impôt Jeux Olympiques ».  La mobilisation de moyens financiers pour atteindre les 4 milliards d’euros continuent.

 

Lire aussi : La tradition des casinos en France et la mutation vers le jeu en ligne

→ A LIRE AUSSI : La tradition des casinos en France et la mutation vers le jeu en ligne

→ A LIRE AUSSI : Guinée : la transition secouée par une crise politique

→ A LIRE AUSSI : Cyril Hanouna recadré en direct dans son émission

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

loading - France : l’inflation risque d’augmenter le budget des JO 2024 Loading ...
[DCRP_shortcode style="2" image="1" excerpt="0" date="0" postsperpage="5" columns="1"] -- 👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement
--

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

Loading ... Loading ...
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire