Egypte : Condamnation à mort du meurtrier d’un prêtre copte


Video player

Un tribunal égyptien a condamné mercredi à mort un homme accusé d’avoir poignardé à mort un prêtre copte dans la ville côtière d’Alexandrie en avril, a indiqué une source judiciaire.

Le tribunal correctionnel d’Alexandrie a soumis au mufti de la République le nom du condamné qui a été reconnu coupable d’homicide volontaire après qu’un expert psychologue l’a déclaré « responsable de ses actes », selon la procédure légale.

L’approbation de l’autorité religieuse sera rendue publique lors d’une audience le 11 juin, mais il s’agit généralement d’une formalité en Égypte.

Arsanios Wadid a été poignardé le 7 avril alors qu’il accompagnait des jeunes de sa paroisse sur la corniche d’Alexandrie et est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital, selon le procureur de la République.
Immobilisé par des passants et remis à la police, le suspect a été placé en détention dans un hôpital psychiatrique, le parquet ayant des doutes sur sa santé mentale.

Les Coptes, la plus grande communauté chrétienne du Moyen-Orient, représentent 10 à 15 millions d’Egyptiens sur une population de 103 millions.
Ils se sentent écartés de nombreux postes et déplorent que la législation soit très restrictive pour la construction d’églises et beaucoup plus libérale pour les mosquées.
Le sujet est sensible et le militant copte des droits de l’homme Patrick Zaki a récemment passé 22 mois en détention pour « diffusion de fausses informations » à cause d’un article dénonçant les violations des droits des chrétiens en Egypte.
Les coptes ont subi des représailles de la part d’islamistes radicaux, en particulier après que l’armée a renversé le président islamiste Mohamed Morsi en 2013, incendiant des églises, des écoles et des maisons.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire