...

CPI : Le chef de la milice Séléka en République centrafricaine plaide non coupable


Video player
Un chef présumé des milices Séléka en République centrafricaine, Mahamat Said Abdel Kani, a plaidé non coupable lundi des accusations de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité à l’ouverture de son procès à la Cour pénale internationale. Les procureurs ont déclaré que Said supervisait une prison dans la capitale Bangui où les détenus étaient battus et torturés.

« Je plaide non coupable de toutes les accusations et de toutes les situations », a déclaré aux juges Saïd, vêtu d’un costume gris foncé.

Les milices majoritairement musulmanes de la Séléka ont pris le pouvoir en 2013-2014 dans le cadre de la longue

Le procureur de la CPI, Karim Khan, a déclaré aux juges au début du procès que la Séléka régnait « par la peur, par la terreur ». Au cours de la période des crimes inculpés, Khan a estimé que Said « exerçait un pouvoir immense » dans la prison qu’il dirigeait.

Selon Khan, Said « a activement traqué les civils » et les a amenés à la prison en sachant « quel cauchemar les attendait sous son contrôle », y compris la torture, étant détenu dans des « conditions putrides » dans une cellule souterraine connue sous le nom de trou sans nourriture ni eau.

La CPI a inculpé des dirigeants de la Séléka et des milices chrétiennes d’opposition connues sous le nom d' »anti-balaka ». Said est le premier membre présumé de la Séléka à être jugé.

👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

À Bangui, une femme d’une trentaine d’années qui a été capturée et emprisonnée par des combattants de la Séléka en 2014 et qui a demandé à rester anonyme, a déclaré qu’elle se félicitait du procès de Saïd.

Elle a ajouté qu’elle espérait que la CPI se pencherait également sur les réparations « parce que nous, les victimes, avons trop souffert ».

La République centrafricaine est embourbée dans la violence depuis qu’une coalition de rebelles majoritairement du nord et majoritairement musulmans connus sous le nom de Seleka, ou « Alliance » en langue sango, a pris le pouvoir en mars 2013. Leur règne a donné naissance aux milices chrétiennes anti-balaka opposées. .

L’audience de lundi a été ajournée et le procès se poursuivra mardi avec la déclaration liminaire de la défense.

Lire aussi : Cinq erreurs à éviter en matière d’assurance

→ A LIRE AUSSI : La dangereuse bactérie a été retrouvée chez Carrefour sur ce fromage

→ A LIRE AUSSI : Fusillade en Russie : 13 morts signalés dans une école, le suspect se serait suicidé

→ A LIRE AUSSI : Giorgia Meloni: la première femme ministre italienne secoue déjà l’UE, voici pourquoi

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

loading - CPI : Le chef de la milice Séléka en République centrafricaine plaide non coupable Loading ...
[DCRP_shortcode style="2" image="1" excerpt="0" date="0" postsperpage="5" columns="1"] -- 👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement
--

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

Loading ... Loading ...
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire