Côte d’Ivoire : le dialogue entre gouvernement et opposition, ouvert


Video player

 

Le gouvernement ivoirien et l’opposition sont peut-être en passe de trouver un consensus à leur mésentente. Alors que les adversaires du président Alassane Ouattara contestent toujours sa réélection, des discussions menées par le Premier ministre Hamed Bakayoko ont été ouvertes pour calmer la tension. Un dialogue qui ne verra probablement pas la présence du PDCI qui a évoqué des conditions qui n’ont pas encore été respectées par le régime en place.

Comme l’avait souligné Ado lors de son investiture, le gouvernement met tout en place pour mettre fin à la crise électorale par le dialogue. Des discussions seront menées par Hamed Bakayoko pour trouver un point d’entente entre gouvernement et opposition et acteurs de la société civile. Les formations politiques de l’opposition s’insurgent contre la réélection du président Alassane Ouattara et avaient exigé que les deux camps s’asseyent pour dialoguer après de violentes manifestations qui ont coûté la vie à certains ivoiriens.

Lire aussi : Troisième mandat d’Alassane Ouattara : Angela Merkel prend position

Tout porte à croire que le PDCI, principal parti de l’opposition ivoirienne ne compte pas participer à ces séances de discussions. En effet, le parti de l’ancien Président Henri Konan Bédié qui ne voulait plus de dialogue en tête-à-tête, mais plutôt avec tous les acteurs politiques de la Côte d’Ivoire pourrait boycotter le grand dialogue. Les conditions que le chef de file de l’opposition avait exigé avant de prendre part aux discussions ne sont pas encore respectées. Il avait demandé la libération des prisonniers politiques et la présence d’un organe international, comme l’ONU, pour encadrer le dialogue.

Lire aussi : France-Le président français malade/ Le Conseiller de Soro se prononce: “Qu’Emmanuel Macron soit maudit. Je félicite le Coronavirus”

Par ailleurs, ce dialogue est ouvert alors que le numéro 2 du PDCI, Maurice Kakou Guikahué vient a été évacué en France pour raisons de santé. L’état du secrétaire exécutif de cette formation politique s’est détérioré alors qu’il était toujours gardé à la maison d’arrêt d’Abidjan. Il a été évacué dans la nuit du samedi 19 à dimanche 20 décembre dernier. Il faisait partie de ceux qui ont interpellés au sein de l’opposition après la mise en place du pouvoir de transition par Henri Konan Bédié. Il est accusé d’atteinte à l’autorité de l’État.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Côte d'Ivoire : le dialogue entre gouvernement et opposition, ouvert Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire