Côte d’Ivoire : Maurice Kakou Guikahué libéré


Video player

 

Placé sous mandat de dépôt, le secrétaire exécutif du PDCI Maurice Kakou Guikahué a été libéré ce mercredi 11 novembre 2020.

Selon les informations, le procureur de la République près du Tribunal de première instance d’Abidjan, Richard Christophe Adou, a estimé vendredi soir que « l’appel à la désobéissance civile de l’opposition et la création du CNT sont constitutifs d’attentat et de complot contre l’autorité de l’État et de l’intégrité du territoire national ».

En effet, le procureur a annoncé l’interpellation de plusieurs cadres de l’opposition. Il a indiqué que plusieurs cadres de l’opposition ivoirienne sont «activement recherchés», a-t-on appris.

Affi N’Guessan Pascal, le président du Front populaire ivoirien (FPI) membre du CNT a été arrêté dans la nuit de vendredi à samedi dans le département d’Adzopé, alors qu’il se rendait à Bongouanou (Centre-Est), la capitale de la région du Moronou dont il est le président du Conseil régional. Cette interpellation a vraiment suscité des réactions.

Dans la foulée, le président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) Abdallah Albert Toikeusse Mabri est également recherché.

Après la proclamation de résultats de l’élection présidentielle du 31 octobre dernier proclamant Alassane Ouattara vainqueur, le pays n’a pas connu un climat apaisé. Il y a des arrestations que l’opposition qualifie « arbitraires ».

Pour l’heure la Côte d’Ivoire ne donne pas l’image d’un pays qui échappe à la crise politique. Car l’ancien chef rebelle Guillaume Soro passe par tous les moyens pour faire partir le régime Ouattara.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire