Troisième mandat d’Alassane Ouattara : Angela Merkel prend position


Video player

Le duel entre les opposants ivoiriens et le régime en place est toujours d’actualité. Alors que le chef de file de l’opposition a annoncé un changement de tactique pour dénoncer la réélection d’Alassane Ouattara, celui-ci vient de recevoir le soutien d’une personnalité éminente. La chancelière allemande Angela Merkel vient de prendre position dans ce débat en réitérant son soutien envers le président ivoirien.

Angela Merkel vient de choisir son camp dans le conflit entre l’opposition et le régime en place. La chancelière allemande, 3 jours après l’investiture d’Alassane Ouattara, lui a adressé un message pour le féliciter et réitérer la collaboration entre les deux États. Dans un communiqué de presse publié jeudi 17 décembre 2020 par le Bureau de presse et d’information du gouvernement fédéral (BPA), la chancelière Merkel a félicité le président de la République de Côte d’Ivoire.

Lire aussi : Alassane Ouattara : son fils aîné David émerveille la toile

« Cher monsieur le président, je vous souhaite bonne chance dans votre nouveau mandat de président de la République de Côte d’Ivoire (…) », a écrit la dirigeante de l’Allemagne. Et d’assurer à Alassane Ouattara que l’Allemagne continuera d’appuyer la Côte d’Ivoire dans son développement économique et social. Au sein de l’Union Européenne, la chancelière allemande est la deuxième personnalité à se prononcer sur la réélection contestée d’Alassane Ouattara, après Emmanuel Macron. Elle a également souligné que le dialogue qui a commencé avec l’opposition est « un pas important dans cette direction ».

Cette sortie de la chancelière intervient alors que des élus allemands s’insurgent contre la pagaille semée par le troisième mandat d’Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire. Parmi eux, le Dr Forest Christoph Hoffmann du Parti libéral démocrate <span id= »p14″>(FDP). Ensemble, ils ont lors d’une session parlementaire au lendemain du scrutin du 31 octobre dernier, appelé le gouvernement allemand à rompre l’accord de partenariat stratégique de développement avec la Côte d’Ivoire. Selon eux, la constitution ivoirienne aurait été  »foulée au pied » et l’opposition aurait été  »exclue » du processus électoral. 

Lire aussi : Amnesty International lance une pétition contre Alassane Ouattara

« En Côte d’Ivoire, la constitution a été violée, les membres de l’opposition ont été exclus des élections et le résultat sonne comme un score soviétique. C’est une erreur que le gouvernement fédéral allemand reste silencieux à ce sujet et continue de collaborer avec le gouvernement de Côte d’Ivoire », avait souligné le Dr Forest Christoph Hoffmann.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Troisième mandat d'Alassane Ouattara : Angela Merkel prend position Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire