togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Cinq pays en compétition pour construire la première centrale nucléaire du Ghana

Cinq Pays En Compétition Pour Construire La Première Centrale Nucléaire Du Ghana

Le Ghana franchit une étape importante dans sa quête pour l’énergie nucléaire, avec la sélection prochaine d’une entreprise chargée de construire sa première centrale nucléaire d’ici décembre.

Parmi les candidats en lice figurent des entreprises de renommée mondiale telles que l’entreprise française EDF, ainsi que des entreprises américaines, chinoises, sud-coréennes et russes. Ce choix stratégique marquera un tournant majeur dans le paysage énergétique du Ghana et façonnera son avenir énergétique pour les décennies à venir.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Tidjane Thiam interdit de s’exprimer lors des obsèques d’Henri Konan Bédié

Selon Robert Sogbadji, directeur adjoint du ministère de l’Énergie chargé du nucléaire et des énergies alternatives, le contrat attribué à l’entreprise retenue devrait s’étaler sur la prochaine décennie, soulignant ainsi l’ampleur et la durabilité de cet engagement.

Le Ghana a envisagé la construction d’une centrale nucléaire dès les années 1960, mais le processus a été interrompu par des bouleversements politiques, notamment un coup d’État. Cependant, face à une crise électrique dévastatrice en 2006, le pays a relancé son projet nucléaire avec le soutien de l’Association internationale de l’énergie atomique.

Istock 1015162680 1 3

Cette décision représente une réponse ambitieuse et durable aux défis énergétiques du Ghana, offrant une source d’énergie fiable et diversifiée pour répondre aux besoins croissants du pays en matière d’électricité. Elle positionne également le Ghana comme un acteur émergent dans le domaine de l’énergie nucléaire en Afrique, renforçant ainsi sa souveraineté énergétique et son développement économique.

Alors que le Ghana s’apprête à franchir cette nouvelle étape vers un avenir nucléaire, il est confronté à des défis techniques, environnementaux et sociaux complexes. Cependant, avec une planification minutieuse, un engagement continu envers la sécurité et une coopération internationale constructive, le Ghana peut transformer cette vision en réalité, ouvrant ainsi la voie à un avenir énergétique plus durable et prospère pour ses citoyens.