togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Côte d’Ivoire : Tidjane Thiam interdit de s’exprimer lors des obsèques d’Henri Konan Bédié

Côte D’ivoire : Tidjane Thiam Interdit De S'Exprimer Lors Des Obsèques D'Henri Konan Bédié

Les funérailles de l’ancien président ivoirien, Henri Konan Bédié, s’annoncent comme un moment de rassemblement national, mais elles sont également en train de devenir un terrain fertile pour la politique ivoirienne à l’approche de l’élection présidentielle de 2025. Ce contexte a transformé ce qui aurait dû être une commémoration solennelle en une arène politique où chaque geste et parole sont soigneusement scrutés pour leurs implications potentielles sur l’avenir du pays.

Le rôle de la présidence de la République dans l’organisation des cérémonies officielles, au palais présidentiel et à l’Assemblée nationale, ainsi que dans la gestion de la sécurité et de l’inhumation, est particulièrement significatif. La supervision par le gouvernement actuel souligne l’importance de l’événement sur la scène politique nationale.

Lire aussi : Sénégal : L’Imam Cheikh Tidiane Ndao mis en cause pour offense au premier ministre

Selon Le Monde, des tensions émergent déjà concernant la participation de figures de l’opposition, notamment Tidjane Thiam, un acteur majeur du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). Les autorités seraient réticentes à lui permettre de s’exprimer lors des commémorations officielles. Cette réticence est interprétée comme une crainte de voir Thiam utiliser cette plateforme pour renforcer sa position politique à un moment critique.

Tidjane Thiam La Petite Experience Que Jai Peut Etre Utile En Cote Divoire

Le programme officiel des hommages nationaux ne prévoit pas de discours d’un représentant du PDCI, ce qui suscite des interrogations et des critiques. Un proche de Thiam a confié à un média français que le parti au pouvoir, le RHDP, redoute que Thiam, le nouveau président du PDCI depuis décembre 2023, ne profite de cette occasion pour asseoir son autorité et mobiliser son électorat.

Pour le PDCI, ces funérailles représentent plus qu’un hommage à un ancien leader ; elles sont perçues comme une opportunité stratégique pour lancer officieusement leur campagne électorale. Les responsables du parti espèrent utiliser cet événement pour galvaniser leurs partisans et marquer le début d’une nouvelle ère politique.