En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3

Les conséquences du temps d’écran excessif et les habitudes préventives à adopter



Le temps d’écran excessif est souvent décrié et de nombreuses études se sont déjà penchées sur ce phénomène aux conséquences graves. Un nouveau rapport réalisé par l’Association américaine d’optométrie et l’Institut d’économie Deloitte vient alerter encore sur ces effets néfastes auxquels seraient exposés 50% de la population.

Il s’agit par ailleurs d’un rapport complet qui recommande aussi des attitudes à adopter pour les personnes qui se trouvent dans cette situation. Si vous passez plus de 7 heures par jour devant les écrans, ces recommandations devraient donc vous intéresser.

Des problèmes de santé évidents

Le système visuel est le plus affecté par la lumière bleue des écrans et la fatigue des muscles oculaires dû à la fixation constante des éléments qui s’affichent. Dans l’immédiat, le temps d’écran excessif peut faire apparaître de nombreux symptômes de fatigue visuelle dont la sécheresse oculaire, les maux de tête, les picotements ou encore les rougeurs.

De plus, la fatigue oculaire se manifeste parfois par une vision floue ainsi qu’une sensibilité à la lumière. D’autres effets non visibles peuvent également découler de la fatigue visuelle à l’instar du manque de concentration. Elle affecte aussi la mémoire, les facultés de compréhension et logiquement les performances au travail ou à l’école.

En outre, le temps d’écran excessif traduit aussi un manque d’activité physique et de sommeil. La socialisation est également en régression chez ces gens qui ne se donnent pas assez de temps pour la détente. Ces facteurs constituent alors les causes directes de certains troubles du sommeil et le manque d’exercice physique augmente le risque de développer des maladies chroniques.

Lire aussi : Est-ce que l’utilisation de plusieurs écrans affecte les performances ?

Les bonnes habitudes à adopter devant vos écrans

Pour prévenir ces troubles, vous devrez commencer par diminuer le nombre d’écrans utilisé au quotidien. Certaines personnes passent du téléphone à la tablette puis à l’ordinateur pour finir devant un téléviseur. Autant d’écrans pour une seule journée et cela ne ferait qu’amplifier le mal. Il est également recommandé de disposer l’écran à 50 ou 70 cm loin des yeux, donc votre poste de travail doit être adapté en fonction.

En outre, une luminosité très élevée accélère la fatigue visuelle. Vous devrez donc ajuster la luminosité de vos écrans en fonction de l’éclairage de la pièce, mais votre confort visuel doit toujours être privilégié. De plus, assurez-vous de disposer d’un écran antireflet surtout pour les ordinateurs. Si ce n’est pas le cas, investir dans un filtre antireflet est une bonne option.

Enfin, prenez régulièrement des pauses dès que vous ressentez la fatigue visuelle ou de l’inconfort au niveau du cou. Faites quelques mouvements pour enfin revenir continuer ce que vous étiez en train de faire.

Source : Cnet

Lire aussi : Le rapport entre l’utilisation d’un smartphone et l’addiction aux réseaux sociaux

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !